Menu

Idées d’activités pour 3 jours à New York

Je pense que si on aime la ville comme moi je l’aime, New York est LA destination incontournable. Qu’on la découvre pour la première fois ou qu’on la visite à nouveau, elle est toujours aussi impressionnante ; c’est une ville aux mille et un trésors, couleurs et lumières. Un peu comme Montréal, les différents et uniques quartiers qui la composent permettent à chaque personne de trouver sa place. Pour les touristes, ils les émerveillent. Puisqu’il y a un million de choses à voir et à faire, 3 journées peuvent être vite passées. Il est donc bien important de se faire un itinéraire pour en profiter au maximum. Je vous partage donc mon séjour dans la ville, vous proposant du même coup des idées d’activités.

Avant tout, j’aimerais dire que j’étais située dans Manhattan à l’hôtel Omni Berkshire au coin de la 5e avenue et de la 52e rue. Pour une escapade un peu plus luxueuse, je vous le recommande fortement parce que nous y étions bien logées et très bien situées.

Jour 1 : Le MoMA PS1

Nous sommes arrivées un vendredi en fin d’après-midi. Nous nous sommes par la suite dirigées vers le Museum of Modern Art PS1, qui offrait une soirée gratuite de 16 à 20 heures. Ces soirées ont pris fin le 5 juillet pour la saison estivale, mais reprendront en octobre 2019. La visite de ce musée est une belle occasion de voir des œuvres d’art créées par de jeunes artistes émergents ou plus connus. À noter qu’il existe deux bâtisses pour le MoMA : une sur la 53e rue et une autre sur la Jackson Avenue. Celle-ci est une ancienne école élémentaire rénovée en musée, lui donnant un charme unique et invitant.

MoMA PS1 à New York

Jour 2 : Musées, dégustation de bières et friperies

Bien qu’il faisait très beau, la recrudescence de la chaleur a fait en sorte que les musées étaient nos endroits de prédilection le samedi suivant. Nous en avons donc visité deux. Le Guggenheim fut notre premier arrêt. Ce musée est vieux de 90 années, mais par son architecture et par les nombreuses œuvres d’art moderne exposées qui traitent de sujets d’actualité, il garde une certaine jeunesse. Jusqu’au 6 novembre se tient une exposition de Jean-Michel Basquiat qui rend hommage à Michael Stewart, un jeune artiste noir victime de la brutalité policière en 1983.

Musée Guggenheim à New York

Musée Guggenheim à New York

Entre les deux visites de musées, nous nous sommes promenées un peu. Puisque je suis amatrice de bières artisanales, j’ai déniché un petit magasin qui en vend plusieurs sortes non loin de Central Park. C’est donc chez City Swigger que j’ai pu dégoter une délicieuse Gose à la coriandre. Nous sommes aussi allées dans une des friperies Goodwill, qui a pour mission de créer des emplois avec beaucoup d’avantages comme l’assurance médicale et l’assurance vie. On a fait de belles trouvailles à petits prix. Il y avait aussi beaucoup de vêtements qui avaient encore leur étiquette!

Pour finir la journée, nous sommes allées au Metropolitain Museum of Art. Le vaste bâtiment nous présente des collections permanentes d’objets artistiques d’autres époques ainsi que des expositions temporaires. Jusqu’au 8 septembre 2019 se tient l’exposition Camp : Notes on fashion, qui a inspiré le bal du MET cette année. Pour les amateurs de mode ou simplement pour le plaisir des yeux et du cerveau, c’est une exposition à ne pas manquer! Malheureusement, nous avons manqué de temps pour faire la visite du Leslie-Loham Museum of Gay and Lesbian Art. On y présente de l’art queer ainsi que de nombreuses photos.

Exposition Camp : Notes on fashion au MET à New York

Jour 3 : Marché d’artisans et promenade dans les rues de Brooklyn

Le dimanche matin, nous sommes allées manger au Café Mogador. C’est l’endroit idéal pour déguster un déjeuner aux saveurs marocaines. En plus, l’endroit est vraiment beau et vivant. Après avoir copieusement mangé, nous avons fait un tour au marché Artist and Fleas où des artisans nous présentaient leurs magnifiques créations. Par la suite, nous nous sommes promenées dans les rues, telles de vraies brooklynoises, pour une chasse aux nombreuses friperies.

New York

Friperie à New York

Puisque c’était la 5e fois qu’on allait à New York, notre séjour n’était pas rempli d’activités et on a pu se permettre de sortir des sentiers battus. Nous nous sommes laissé guider par ce que l’on voyait quand on se promenait, ce qui, en fin de compte, nous a permis de faire de belles trouvailles et de voir la ville un peu plus comme les résidents. Je vous invite fortement à faire la même chose si vous avez envie d’une escapade relaxe et pleine de surprises! Par contre, je recommande d’étudier un peu la carte pour savoir environ quelles rues entourent les quartiers ainsi que pour se faire un itinéraire de base. De cette manière, on a moins de chance de se perdre!

Et vous, quels sont vos endroits préférés de la grosse pomme?

Crédit photos : Audrey Lebeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de