Menu

« T’es pas comme les autres filles »

Cette phrase qu’on rêvait toutes d’entendre quand on était plus jeune ; cette phrase qui nous élevait plus haut que les autres aux yeux de l’être cher, qui nous plaçait sur le piédestal de l’amour : on est « spéciale ». On n’est pas comme les autres filles.

Je l’ai longtemps pris cette phrase comme un compliment, mais plus aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’elles ont fait de mal, au juste, les autres filles? Et si j’étais comme les autres filles, est-ce que j’aurais moins de valeur?

Pour que je me sente valorisée par le fait de ne pas être comme mes consœurs, sûrement que ta vision de ces dernières n’est pas très glorieuse. Je suis spéciale, parce que, moi, je n’aime pas magasiner, je n’aime pas le drama, je n’aime pas le rose? Belle représentation stéréotypée de mon genre, ça.

« Tu n’es pas comme les autres filles. »

Un compliment qui, sans le vouloir, cache la phrase : « Être une fille, dans l’ensemble de sa définition stéréotypée, ce n’est pas une bonne chose. T’es plus cool si tu ne rentres pas dans cette définition. »

Laisse-moi te dire quelque chose : je suis comme les autres filles.

Être une fille, ce n’est pas un défaut. Aimer les paillettes, boire des boissons sucrées, écouter des films d’amour et être (trop) sensible, ce n’est pas une mauvaise chose et ce n’est certainement pas la définition de mon genre. Surtout, tu ne perds pas de ta valeur en tant qu’humain si tu apprécies tout ça. Franchement, les ami.es, il faut arrêter de rabaisser les gens pour les choses qu’ils aiment.

« Tu n’es pas comme les autres filles. »

Les autres filles sont drôles, intelligentes, ambitieuses, déterminées, persévérantes. Les autres filles ont des rêves, des objectifs, des passions, des talents. Elles sont belles et uniques. Elles foncent, tombent et se relèvent. Elles savent prendre des décisions sensées et savent écouter leur cœur et leur intuition. Elles sont ouvertes d’esprit et révolutionnaires.

Tous les jours j’aspire à être comme les autres filles et j’espère que je les inspire tout autant.

« Tu n’es pas comme les autres filles. »

Pourtant, je suis la somme vivante de toutes les filles qui m’ont inspirée à en devenir une meilleure.

Nous sommes les autres filles – et on est pas mal spécial, nous aussi.

 

Source

Ce texte est inspiré par une publication Instagram de @feminist, qui repartageait l’illustration de @sadgirlpop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre