Menu

Et si on rendait le monde du « dating » plus authentique?

Le monde du dating et de nos tentatives pour rencontrer la perle rare peut être parfois assez difficile à gérer. Avec l’arrivée de l’ère d’internet, des réseaux sociaux, des messages textes et des applications de rencontre en tout genre, une nouvelle dimension qui me semble nous déconnecter au lieu de nous rapprocher s’installe sournoisement depuis quelques années.

Notre envie d’être plus libres et axé.es sur le ici et maintenant, voire de devenir égoïstes, nous amène à nous consommer souvent bien vite pour mieux se jeter ensuite. Ce n’est pas un automatisme, mais, si on y pense bien, on a à peu près tous et toutes une petite histoire qui nous pince dans le cœur à sa simple pensée. On a souvent tendance à croire que c’était mieux à l’époque de nos parents ou de nos grands-parents mais la vérité reste qu’on priorisait différentes valeurs. Et ces valeurs-là engendraient d’autres types de problèmes.

En 2019, j’ai parfois l’impression que l’on est à un non-respect d’une règle du jeu, à un égo un peu trop gonflé de se faire rejeter. Peser sur delete après avoir parlé 1 semaine à quelqu’un, juste parce que ça ne nous tente plus. Jouer une game ou se lancer dans un jeu de stratégie pour conquérir son nouveau crush.

Fuck les règles d’appels, de textos et de dates.
Fuck la règle de 3 jours espaçant le moment où on donne des nouvelles à l’autre.
Fuck la règle de je-ne-le/la-texte-pas-avant-que-lui/elle-me-texte.
Fuck le « Fuis moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. ».

On pourrait faire un article complet sur tous les règles, trucs et astuces que l’on s’est fait dire dans nos vies. Moi j’ai envie de te dire : ON CRISSE ÇA DANS LE FEU.

Je n’ai plus envie que ma vie de dating ressemble à un jeu de logique et de stratégie où le vainqueur a le pouvoir d’avoir un peu de contrôle sur l’autre et de tirer les ficelles jusqu’à temps que l’autre les reprennent, et ce, sans arrêt.

Aujourd’hui, je veux te faire réaliser l’opposé de tout ce qu’on nous a appris sur le jeu de l’amour et de l’art de plaire à quelqu’un, car parlons-nous franchement, je ne suis pas certaine, en voyant l’état émotionnel et des relations interpersonnelles de notre société, que les conseils que l’on nous a légués puissent avoir vraiment aidé à vivre mieux et heureux.

  1. Ne GHOSTE PAS. J-A-M-A-I-S.

(Je peux te conseiller fortement de ne PAS non plus courir après quelqu’un qui t’a ghosté.e/te ghoste.)

Ce phénomène si déplaisant de disparaître de la vie de quelqu’un comme si on s’était fait kidnappé.e, et ce, du jour au lendemain, c’est non. À l’ère des communications un peu faciles derrière son écran, tu vas au minimum  lâcher un coup de fil ou écrire un texto. Descendons de notre trône. La personne mérite au minimum un closure si elle ne t’intéresse pas et je te le confirme, tu risques même de mieux dormir le soir.

  1. Il n’y a pas de good or wrong en matière de sexualité

On se crée une grosse pression, surtout chez les femmes, sur le nombre de rendez-vous à franchir avant de frencher, de coucher avec quelqu’un, etc. Je nous souhaite de rencontrer des gens qui nous font sentir libre de nos propres choix et de nos propres décisions. Tu peux décider quand bon te semble d’agir selon tes envies et tes désirs, sans devoir te justifier.

  1. Exprime ce que tu ressens

Il y a une forme de pression au départ, à devoir faire semblant que l’on est parfait.e, que tout nous convient et que jamais rien ne nous dérange. En ne t’exprimant ni sur tes valeurs, ni sur ta vision des choses ou sur comment tu te sens, la relation devient une bombe à retardement. Ça finira par exploser un jour ou l’autre ou bien la personne t’aimera pour l’image de toi que tu as voulu montrer et non pour la réelle personne que tu es profondément. On connait déjà la fin de l’histoire dans ce genre de relation.

  1. Trust your guts

Oui, oui, oui. T’sais, cet instinct que l’on n’écoute jamais et qui est pourtant rempli de sens et de vérité!? L’énergie et le ressenti que l’on a lorsqu’on rencontre une personne s’avèrent très souvent vrais. Au lieu de jouer une game pour voir si ton instinct te dit bel et bien oui, n’embarque juste pas là-dedans.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de vivre, d’aimer ou de rencontrer, tant que tout se fait dans le consentement et que tu respectes tes limites et celles de l’autre. Je vais par contre t’avouer que je me souhaite, à l’aube de mes 30 ans, une vie de dating plus tranquille et plus enrichissante, en m’encourageant à vivre plus librement, et ce, en commençant par être moi-même.

Par Émilie Potvin

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre