Menu

Insomnie, quand tu nous tiens!

Trop chaud, trop froid, mauvais oreiller, trop de bruit, trop de silence (Yeah. It’s a thing), envie de pipi, avoir soif, avoir faim. Toss and turn. Repeat. Félicitations, vous avez survécu à la première heure d’insomnie de votre nuit.

Petite musique de jeu vidéo quétaine.

Bienvenue maintenant au niveau 2!

Frustrations, vieux souvenirs, se rappeler de la fois où en 3e année du primaire, on a eu la honte de notre vie, parce que t’sais, c’est super pertinent 20 ans plus tard. Se rappeler qu’on a oublié le verre d’eau de la table 34 avant-hier. Le hamster tourne sans arrêt, sans pitié. Culpabilité, remords, regrets.

Heure deux complétée. Chargement du niveau 3 en cours.

Et ça continue, comme ça, toute la nuit. Toutes les nuits.

Le boss final? Le réveil matin qui nous indique que notre journée doit tout de même débuter malgré la courte (ou absente) nuit de sommeil qu’on vient de vivre.

Mesdames et messieurs, c’est avec grand (dé)plaisir que je vous présente ma muse, ma kryptonite, ma Némésis : l’insomnie.

Les données les plus récentes de Statistique Canada montrent que 24 % de la population âgée de plus de 18 ans souffre de ce trouble du sommeil[1].

Donc, pour près d’une personne sur quatre (surtout les femmes[2]), l’idée de dormir huit heures d’affilée est aussi saugrenue que de croire au père Noël ou à la Fée des Dents (sorry kids).

Alors, quoi faire quand la tisane, les bains chauds, l’effort physique et le fait de laisser tout appareil électronique hors de la chambre à coucher ne fonctionnent pas?

Premièrement, ne pas se taper la tête dans les murs. Vous ne choisissez pas de ne pas dormir, alors la première étape est de ne pas vous infliger de stress supplémentaire en vous culpabilisant!

Ensuite, établir une routine (autant matinale qu’avant le dodo) peut aider à indiquer à votre cerveau quand il doit dormir. Là, je sais que certaines personnes n’ont pas un horaire qui favorise une routine stable du style dodo 22 h, réveil 6 h. Quand on travaille sur un horaire changeant, on ne peut pas toujours aller au lit à la même heure malgré la meilleure des volontés! On peut cependant instaurer des habitudes qu’on répétera toujours avant d’aller se coucher, ce qui permet à notre cerveau de collaborer un peu mieux!

L’obscurité est aussi votre meilleure alliée. Une toile qui agira comme pare-soleil pour votre chambre est un investissement dont vous rentabiliserez chaque sou dépensé. Bien que le soleil puisse être utile si vous voulez vous réveiller aux aurores, un rayon qui vous attaque à 5 h du matin alors que vous venez tout juste de réussir à vous endormir n’aide jamais la cause!

Et si, malgré toutes vos bonnes intentions, Morphée ne vient toujours pas vous cueillir dans ses bras, ne paniquez pas. Sortez de la chambre, prenez un bon livre et essayez de profiter de ce temps pour prendre soin de vous. À la place de maudire votre insomnie, voyez ce temps comme l’occasion idéale de prendre du temps pour vous et pour faire ce que vous dites que vous n’avez pas le temps de faire.

Parce que dans la vie, il faut être près de nos amis, mais encore plus de nos ennemis et n’importe qui ayant vécu une nuit sans fermer l’œil sait que l’insomnie score fort dans notre top 5 d’ennemis jurés.

Sur ce, bonne nuit ; ) !

  1. Il est important d’aller consulter un médecin si le problème persiste. De l’aide existe et fonctionne très bien pour certaines personnes. N’hésitez pas à en parler à un professionnel, ils sont là pour vous aider!

[1] https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2018012/article/00002/abstract-resultat-fra.htm

[2] Idem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre