Menu

Non, je ne ris pas de tout

Pour ma part, la réponse à la question « Est-ce qu’on peut rire de tout? » est non.

Ce n’est pas moi qui vais rire à tes blagues racistes, même par politesse.

Je ne rirai pas non plus à tes blagues sexistes, et je participerai encore moins à tes moqueries sur le physique des autres.

Cela-dit je l’ai déjà fait, j’ai déjà été crampée face à toutes ces genres de blagues, j’en ai même dit haut et fort pour amuser la galerie; je n’en suis pas fière aujourd’hui. Pointer du doigt la différence des autres en se cachant derrière l’humour me paraît petit.

On l’a trop souvent fait! Le problème, c’est que je me rends compte aujourd’hui qu’on n’avance pas. Je rencontre des jeunes de mon âge qui ne sont toujours pas tolérant.es, qui sont encore machos et qui jugent toujours un peu plus. Sûrement parce qu’ils et elles sont ignorant.es, vivants dans leur petit cercle de connaissances, ne cherchant pas à voir plus loin que le bout de leur nez…

Ces jeunes-là me fâchent! On a appris à l’école que le racisme est un des plus grands tueurs de l’histoire. On a probablement déjà été humilié.e par ses camarades si on était un peu trop gros.se, un peu trop petit.e ou si nos petits seins d’adolescente commençait à être voyants…

Je ne comprends pas qu’à l’âge soi-disant « adulte », certains continuent à rabaisser sans cesse. On les excuse souvent : « C’est un manque de confiance… » Peut-être, oui, mais ce n’est pas une raison.

Parce que si chacun.e se souciait des autres, alors on se sentirait tous et toutes concerné.es par la petite voisine noire qui subit des moqueries à l’école, ou par l’homosexuel.le qui n’ose pas faire son coming out, ou par la femme qui se sent toujours plus complexée quand elle se regarde dans le miroir…

S’il vous plait, ouvrons les yeux tous ensemble! Ce genre de sujet est trop important pour qu’on continue d’en rire.

Par Céline Thielin

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de