Menu

Je ne sais plus comment être belle

Je te parle comme si tu avais une identité, je joue aux amis imaginaires.
C’est plus facile de sortir les choses quand on a l’impression d’avoir un destinataire.

Je dois te confesser, ces derniers temps, j’ai beaucoup pensé.
Je suis quelqu’un qui adore la beauté. J’ai toujours aimé les agencements, les coiffures, les accessoires. J’ai toujours aimé le beau et, ça va de soi, j’ai toujours voulu être belle.

Quand je grandissais, maman me disait toujours, chaque fois que je cherchais un nouveau moyen d’être plus belle, que la beauté était avant tout à l’intérieur. Elle m’a toujours dit que je pouvais avoir le plus beau minois du monde, mais ne pas être belle si je ne travaillais pas sur mon intérieur aussi.

Merci, m’man.

Donc, je me suis acheté de nouveaux souliers en comptant mes défauts, j’ai pris des rendez-vous chez la coiffeuse en me demandant pourquoi j’avais besoin d’un changement, je me suis maquillée toujours en me questionnant sur les raisons qui me poussaient à le faire.

J’ai fait beaucoup d’introspection.

Ces derniers temps, je pense beaucoup à la beauté.
Je ne lui fais plus confiance.  

Je ne sais plus comment être belle. Je me sens jamais assez.

La technologie a ses bons côtés, mais elle a aussi des problèmes qui sont plutôt difficiles à gérer par bouts. On me montre des visages partout. On me vend des produits toujours pour m’améliorer.

J’ai l’impression qu’on m’oblige à me trouver pas assez.
Qu’on m’oblige à me trouver pas belle.

On m’offre de changer mon visage quand je l’ai jamais demandé. On m’impose de plus grands yeux, des bajoues en moins et on enlève mes taches de rousseur sur une application lorsqu’initialement je voulais envoyer de sympathiques vidéos de mon chat. 

Ma mère m’a appris à m’accepter comme je suis. J’ai grandi avec cette mentalité.

Je suis fâchée qu’on essaie de me l’enlever, qu’on me force à me voir mieux.
Un mieux faux. Un mieux décidé par des standards irréalistes, par des produits à vendre.
 

Ma beauté se retrouve dans mon nez qui se retrousse quand je ris.
Ma beauté se retrouve dans mon visage rempli de taches à la fin d’une journée d’été.
Ma beauté se retrouve dans mes dents croches qui apparaissent quand je souris pour vrai parce que je vis un beau moment.
Ma beauté se retrouve dans mes yeux lorsque je parle de quelque chose que j’aime.
Ma beauté se retrouve dans la façon dont je fronce les sourcils lorsque je pense à une solution.

Ma beauté se retrouve dans ce qui est unique à moi.
La tienne aussi. 

Arrêtez avec vos traitements.
Arrêtez avec vos visages sans traces.
Arrêtez avec votre perfection inatteignable.
Arrêtez de me faire croire que je l’aurais si seulement j’avais « quelque chose de plus ».

La perfection n’existe pas. Fuck la perfection. Pour vrai.

Laissez-nous la chance de nous trouver assez.
Laissez-nous la chance de nous trouver belles.

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre