Menu

Aux parents qui ne dorment pas

À la nouvelle maman qui vient d’accoucher. À celle qui a un nourrisson de quelques jours ou de quelques semaines qui est tout renversé dans ses horaires, qui dort de midi à cinq heures mais pas pentoute la nuit. Lâche pas. Ça va se placer. Colle ton p’tit bébé.

À celle qui a un p’tit babe qui se réveille aux 3 heures jour et nuit pour boire depuis des semaines, qui commence à être tannée, qui aimerait bien que son petit fasse quelques heures en ligne pour qu’elle puisse récupérer.

À celle qui a tout essayé. Qui ne dort pas depuis de longs mois. Qui se fait dire par tout le monde des milliers de conseils qu’elle essayés un par un dans l’espoir que la magie du sommeil ferait son œuvre. Celle qui se fait dire « ben moi mon bébé dormait des 12 heures à deux mois » alors qu’une nuit de 3 réveils à 9 mois c’est excellent dans ta maison. À celle qui a perdu espoir.

Au papa qui se lève une fois de temps en temps (ou tout le temps) pour aider maman. À celui qui sait qu’elle est épuisée.

Je crois qu’à un moment ou un autre, on se sent toutes seules, en plein milieu de la nuit. À allaiter ou donner le biberon ou bercer son petit être pendant des heures dans le silence total. On a toutes l’impression qu’on ne va jamais s’en sortir. Qu’on ne redormira jamais. La fatigue s’accumule. On scroll Facebook d’une main en regardant rien de nouveau. On baille, on regarde dans le vide. On essaie de déposer bébé pour aller se coucher sur la pointe des pieds. Et il se réveille… encore.

À toi, la maman qui pleure doucement en berçant son poupon. Qu’il ait six jours, six semaines ou six mois. Qu’il soit minuit, 4h ou 8h. À celle qui berce en se résignant à ne pas dormir, en ne voyant plus le boutte. Même si tu sais que c’est une passe et que tu vas redormir un jour, tu ne le crois pas, ce soir. À toi qui pleures doucement en berçant, ne lâche pas. Tu n’es pas seule.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de