Menu

Partir en sac à dos, son copain à la main

Voyager avec son ou sa partenaire c’est découvrir un pays mais aussi découvrir cette personne sous toutes ses saveurs. Dans l’inconnu, dans la vulnérabilité et sous quelques fragrances douteuses.

Être avec quelqu’un 24h sur 24h, c’est en soi différent que d’habiter avec quelqu’un ou se voir quelques fois par semaine. Lorsque tu habites avec ton amoureux(se), les deux vous avez des activités respectives, le travail, l’école et des ami.es qui vous permettent de laisser un peu d’espace à l’autre, disons.

En voyage, ta seule source de référence c’est ta/ton compagne. Vous avez décidé de partir, ensemble, pour des raisons x qui font que le « ensemble » est un élément central du voyage.

Je crois qu’en premier lieu, avant de partir il est important de savoir quels sont les besoins de chacun. Pourquoi veut-on partir?

Pour se retrouver en tant que couple, pour relaxer, pour partir à l’aventure, pour le côté culturel, pour se consacrer sur notre art…

Bref, peu importe les raisons qui vous poussent à partir ensemble, elles doivent être quelque peu définies pour que vous soyez sur la même longueur d’onde et axer l’escapade sur les intérêts de chacun.

La communication est primordiale. Si l’un.e préfère faire une autre activité, par exemple, ou a envie de manger quelque chose de différent, si toi aujourd’hui tu veux louer un Airbnb à la place d’une auberge, c’est important de se le partager. Peut-être qu’au début, on pourrait avoir tendance à suivre pour faire plaisir à l’autre, mais avec le temps… les plus petites choses risquent de s’accumuler et, oui, d’exploser. Tu sais, quand il fait chaud, que tu as fait 7 heures dans un bus local, marché 1 heure avec ton gros sac, que tu as soif, faim… ouin. Là, ça pourrait être un moment propice d’éclater. Donc, dire ce que tu ressens. C’est tout de même pas le temps ou l’opportunité qui manque.

Se respecter. Écouter son corps. Le syndrôme FOMO, ou Fear of Missing Out, on le met de côté. Des montagnes, t’en a montées, des marchés t’en a vus, t’es déjà allé.e dans un bar/restaurant… bon. Si en ce moment tu le sens pas, c’est correct, tu peux te reposer. Se respecter soi-même et respecter l’autre aussi. Dans ses décisions, dans ses envies et ses inquiétudes.

Avec la communication et le respect, vous êtes pas mal prêt.es pour faire votre sac-à-dos.

Honnêtement, partir avec la personne qu’on aime, c’est magique. Tous les paysages, vous allez être émerveillé.es ensemble. Les saveurs, les couleurs, les odeurs, vous allez les vivres ensemble.

Découvrir de nouvelles facettes de votre amoureux(se), le ou la redécouvrir, même. Vous redécouvrir ensemble.

C’est un beau travail d’équipe à mettre ses capacités ensemble. Pour s’orienter, pour planifier, pour communiquer.

Vous allez vous sentir vulnérables. Quand tu tombes malade (aka la diarrhée du voyageur) et que tu as quelqu’un pour s’occuper de toi, tu te sens mieux, ou du moins, tu apprécies énormément.

Tu remarques les petites attentions du genre te laisser t’asseoir à côté de la fenêtre dans le bus, ou t’encourager en hiking. Quand tu te réveilles tranquillement sur le patio avec la plus belle des vues et qu’on t’apporte un café… Disons que c’est plaisant aussi.

Ça me fait penser à une citation de Christopher McCandless : « Happiness is only real when shared. »

C’est une citation qui m’a fait beaucoup réfléchir au cours de mes voyage seule et accompagnée. Bon, ça reste toujours à débattre mais je la trouve jolie.

Devant toute la beauté et le voyage, c’est se respecter et faire des compromis. C’est une expérience vivifiante que vous créez à deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de