Menu

Et si on arrêtait de se dénigrer par rapport à notre corps?

Depuis un certain temps, je remarque que l’estime de soi est un problème qui n’en finit plus chez les femmes. Les hommes, je ne vous ai pas oublié, je sais que c’est difficile pour vous aussi, mais je constate de plus en plus que les femmes n’ont pas une très bonne estime de soi. Je remarque aussi à quel point la société a des comportements qui incitent les femmes à ne pas se sentir bien dans leur corps : des remarques, des publicités, des blagues de patriarcat dépassées depuis des années, etc. Pire encore, nous sommes sceptiques lorsque des femmes disent qu’elles s’acceptent comme elles sont, parce que c’est rare et inconcevable pour certains de nous. On n’y croit pas : croiser une femme qui s’aime réellement et en entier, est-ce que c’est vraiment possible ? 

Par exemple, quand je dis à une fille que j’ai pris du poids dernièrement et que, automatiquement, sa réaction est pleine de consternation : « Mais voyons, t’es pas grosse! » Je sais que je ne suis pas grosse, je n’ai pas dit que j’étais grosse non plus, j’ai dit que j’avais pris du poids durant les dernières semaines. Ne t’inquiète pas, mon estime de moi est encore et toujours intacte. 

Je me questionne : comment ça se fait qu’en 2019, lorsque je fais une observation véridique sur mon corps, les gens pensent systématiquement que je le dénigre ou que je le critique? C’est devenu une norme de penser que la jeune fille d’une vingtaine d’années qui a engraissé est probablement insatisfaite de son apparence. C’est vrai qu’un fort pourcentage de femmes est insatisfait de son corps et il est déplorable que l’estime de soi soit un problème récurrent pour une bonne majorité de la société.

Par contre, si je peux me permettre, c’est réducteur et offensant quand je dis que j’ai plus de bedaine qu’avant et qu’on me répond que je suis belle quand même ! Non mon/ma cher(e) ami(e ), je ne suis pas belle pareil : JE SUIS BELLE TOUT COURT. Avec ou sans mon petit gras de bras. Avec ou sans mes vergetures sur les cuisses. Je suis idéaliste me diras-tu, mais  je suis d’avis que le corps d’une femme est beau et respectable peu importe le poids et les traits de celle-ci. 

Pour ma part, je suis satisfaite de mon apparence. Est-ce que celle-ci pourrait s’améliorer? Bien sûr. J’ai de la cellulite plein les cuisses, une petite bedaine et de l’acné, but you know what? Je n’en serai jamais gênée, même que j’en suis fière. Mon corps, c’est mon corps. Je l’aime pour sa santé, son énergie, son efficacité. Je vous dirais même que je ne suis pas juste satisfaite de lui :  je l’aime. 

Ça me fait de la peine de voir la difficulté qu’ont les femmes à s’accepter à cause de la réaction instinctive des gens devant les observations d’une personne sur son corps. Je suis triste de constater que la première réaction des gens est de penser que la personne se trouve laide. On va se le dire, notre société à encore du chemin à faire pour faciliter l’acceptation et l’amour de soi. Dénoncer les mots hargneux ou dénigrants d’une personne qui se juge est important, mais ne pas tomber dans l’effet inverse l’est tout autant. Toutes les femmes sont belles, même si nous avons tendance à l’oublier.

Source : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre