Menu

Mon escapade photos le long de la 138

L’automne arrive à grands pas et vous êtes nostalgiques du bel été qui arrive à sa fin : quoi de mieux que de poursuivre les weekends festifs en partant en septembre à la découverte d’une route souvent utilisée, mais qui déborde de merveilleux endroits à découvrir et bien sûr à prendre en photo.

J’ai décidé de vous amener avec moi à la découverte de la région de Charlevoix, mais également du début de la Côte-Nord. Si vous êtes fan comme moi de paysages à couper le souffle, vous saurez grandement rentabiliser votre appareil photo.

Pas de plan, seulement une fidèle voiture, une amie, une tente, une glacière pleine et nous voilà parties sur la route, prêtes à découvrir des petits coins régionaux tout à fait adorables.

1er arrêt : la côte des Éboulements

Point surplombant le fleuve, cette mythique côte donne un imprenable point de vue sur l’horizon, mais également sur L’Isle-aux-Coudres. Je vous invite à l’emprunter pour aller prendre le traversier qui vous amènera sur l’île ou tout simplement pour y prendre un temps d’arrêt afin d’admirer la beauté du paysage. Cet endroit est accessible à partir de la route 362.

côte éboulements, charlevoix

2e arrêt : boulangerie Pain d’Exclamation

Quand je passe par La Malbaie, je me fais un point d’ordre d’arrêter à la boulangerie Pain D’Exclamation. On décèle la popularité de cet endroit dès qu’on pousse la porte. Vous avez l’opportunité de déjeuner sur place, mais également de prendre un sandwich et un café pour emporter dans l’optique d’un éventuel pique-nique un peu plus loin dans votre périple. Prenez le temps d’ajouter quelques viennoiseries et pâtisseries à votre sac, elles sont incroyables.

Coup de cœur : leurs divines brioches et leurs poudings au pain fait à partir de leurs viennoiseries.

3e arrêt : Port-au-Persil

Parfois, je trouve qu’il vaut la peine d’emprunter une route secondaire au lieu de la route indiquée par le GPS. Ici, le village de Port-au-Persil est accessible à partir de la 138 et vous serez surpris, comme je l’ai été, par la beauté de cet endroit. L’eau est d’une couleur cristalline et la petite chapelle blanche ajoute au charme de cet endroit. Sur le quai qui s’avance dans le fleuve, je vous conseille de vous installer avec un bon livre de lecture et seulement « enjoyer » le moment! Si vous désirez vous rafraîchir, il y a une chute parfaite pour la baignade.

Port-au-Persil

4e arrêt : traversée Baie-Sainte-Catherine / Tadoussac

Il s’agit d’un arrêt obligatoire lorsque l’on veut traverser pour aller à Tadoussac, mais il s’agit également d’un excellent moment pour observer le Fjord et ses diverses rives. Lors de bonnes journées, il peut également être possible de voir des baleines directement à partir du traversier.

traversée Baie-Sainte-Catherine / Tadoussac

5e arrêt : les Dunes de Tadoussac

Un peu en retrait de la ville, les dunes sont un incontournable lorsqu’on visite la région de Tadoussac. Il s’agit en fait d’une partie du Parc national du Saguenay où il est possible de descendre jusqu’au bord de l’eau et de profiter d’une balade sur la plage. Si vous êtes comme moi, vous serez impressionné qu’un tel endroit puisse exister dans notre belle province, on se croirait directement dans une carte postale. Petit conseil : apportez-vous un pique-nique et allez vous y installer pour passer une agréable journée. Par contre, préparez vos mollets, car la descente peut sembler facile, mais la remontée est tout autrement.

dunes tadoussac

6e arrêt : centre-ville de Tadoussac

Il est très agréable de se promener directement au centre-ville de Tadoussac, surtout en fin de saison, car la plupart des touristes ont quitté et l’endroit est tout à nous. Cette ville regorge de petites places à essayer (je n’ai pas encore réussi à faire le tour complet), mais elle offre également une très belle vue sur l’eau et la marina. Le bâtiment blanc et rouge tape-à-l’œil que vous verrez aux abords de la marina est l’Hôtel Tadoussac : un hôtel historique datant de 1864.

Coups de cœur de l’endroit :

– Gibard Cafébar pour l’ambiance, mais surtout pour les petits spectacles qui font toujours découvrir des gens au grand talent

– Microbrasserie Tadoussac pour le spot incroyable et pour sa Traverse, une bière IPA

– Le Café Bohème pour son excellent café et sa mise en valeur des produits québécois à travers ses différents plats : laissez-vous inspirer par leurs plats à l’ardoise

centre-ville de Tadoussac 

Dernier arrêt : Baie-des-Rochers

Situé entre St-Siméon et Baie-Sainte-Catherine, le secteur de Baie-des-Rochers est un must (et a été une nouvelle découverte pour moi). Il s’agit en fait d’un parc municipal tout à fait gratuit où l’accès à l’eau est facile, où on peut se perdre des heures dans le paysage hors du commun, mais également où l’on peut se promener en sentier et camper sur la plage. Pour le camping sur la plage, il faut commencer par franchir le 1,9 km de marche nous y menant avec tout le matériel. Par contre, il est certain que l’endroit en vaut le détour. Pour moi, il s’agissait aussi d’un spot parfait pour faire de beaux clichés surtout si vous êtes motivés à vous lever en même temps que le soleil.

Baie-des-Rochers Baie-des-Rochers

Il est maintenant temps de vider votre carte mémoire et faire le plein de votre voiture pour partir à la recherche des meilleurs clichés automnaux dans notre beau Québec !

© photos : Anaïs Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de