Menu

Adopter un chiot : par où commencer

Adopter un chiot : par où commencer

Avant même l’arrivée de bébé chien, il faut se poser les bonnes questions : est-ce que je suis prêt.e à m’engager pour toute la durée de SA vie? D’ailleurs, cette réflexion est valable pour tous les animaux de compagnie qu’on accueille dans nos vies.

Est-ce que je suis capable de m’investir physiquement et financièrement pour répondre à tous ses besoins et imprévus? Quelle race de chien convient le mieux à mon mode de vie? Est-ce que je le prends à la SPCA ou chez un éleveur?

Tu peux choisir de l’acheter dans une animalerie, mais je n’encourage pas tellement cette option pour un paquet de raisons et d’arguments qui nécessiteraient un article à part.

Une fois que tu as bien pris le temps de choisir la race parfaite pour toi, il ne reste plus qu’à te préparer à l’arrivée de cette petite (ou grosse) boule d’amour. Je ne suis pas experte en comportement canin, loin de là, mais d’expérience, voici les conseils que je peux te donner :

Bébé chien va avoir besoin d’un endroit où dormir. Selon moi, la cage est la solution idéale pour la nuit (et les journées au travail). Il faut choisir une cage de bonne dimension et prévoir à long terme. La cage ne doit pas être trop grande pour rien, elle doit donc s’ajuster à la croissance du chien. Elle deviendra sa maison, son petit lit douillet. Rien de négatif ne devrait y être associé. Commence par le familiariser avec celle-ci, lui mettre des jouets ou des gâteries.

La première nuit sera la plus difficile, parce qu’il va tout faire pour avoir ton attention. Il faut rester fort! Il finira par comprendre que la nuit c’est pour dormir et que ses lamentations ne servent à rien.

Évite de mettre un « pipi pad » ou un doudou dans sa cage. Il comprendra très vite que le liquide est absorbé et qu’il peut simplement le tasser dans un coin et dormir au sec. Pour éviter les dégâts, il faudra couper la nuit en deux pour au moins 1 semaine afin de lui permettre de faire ses besoins. Il va généralement t’avertir quand c’est le temps de sortir, mais c’est toujours mieux de te lever avant même qu’il ait commencé à pleurer, pour ne pas qu’il pense que c’est en réponse à ses pleurs que tu le sors de sa cage pour lui donner de l’attention. Repousse d’une heure chaque nuit pour qu’après quelques jours, tu n’aies plus à te lever.

Ce qui m’amène à parler de propreté. La première chose à avoir, c’est de la constance, mais aussi (et surtout), beaucoup de patience. Ça peut prendre jusqu’à plusieurs mois avant que bébé chien soit propre à 100 % et que tu n’aies plus à t’inquiéter lorsque tu le perds de vue dans la maison. Sa capacité à se retenir peut varier entre 2 et 4 heures durant la journée. Avoir un horaire fixe pour les repas peut aider à prévoir les sorties pipi. Il va généralement avoir besoin de sortir après avoir mangé, après la sieste et après avoir joué. L’important c’est de le récompenser chaque fois qu’il fait ses besoins à l’extérieur. Chaque fois! S’il s’échappe à l’intérieur, il faut le prendre sur le fait, et lui faire comprendre que ce n’est pas correct. Si tu trouves une flaque de pipi, il est déjà trop tard. L’important c’est de le ramasser sans qu’il ne te voie, pour ne pas qu’il pense que c’est comme ça que ça marche.

Le dodo et la propreté du chiot c’est la base, mais une bonne socialisation c’est tout aussi important. Le plus tôt tu l’exposes à ton entourage et à toute sorte de choses, mieux il va s’adapter et bien réagir aux nouveautés. Entre 2 et 4 mois, le chiot n’a pas encore peur de certaines choses, c’est sa période de découverte. Il faut lui faire vivre le plus d’expérience possible et l’exposer à d’autres humains et d’autres animaux. Idéalement avec des animaux qui sont déjà eux-mêmes bien socialisés, pour qu’il puisse avoir des bons exemples.

Qui dit bonne socialisation dit éducation. Bébé chien comprendra rapidement ce que vous attendez de lui, et il sera encore plus facile pour lui de comprendre les règles si ton entourage et toi êtes sur la même longueur d’onde. Parle à tes proches des mots à utiliser et de la façon dont tu veux qu’ils interagissent avec le chiot lorsqu’il mordille et sautille par exemple. C’est très important d’être constant dans nos interactions et sur ce qui est acceptable ou non.

Petits trucs : lorsqu’il mordille, lui donner un jouet en échange, ou tout simplement vous mettre les mains dans le dos et l’ignorer. C’est aussi bon pour le sautillage. Il comprendra qu’il a seulement des câlins lorsqu’il est sur ses 4 pattes.

Mais le meilleur truc pour éviter un chien surexcité qui mordille et qui sautille, c’est de le faire bouger et dépenser suffisamment d’énergie. C’est pour ça que c’est important de choisir la race qui convient le mieux à ton style de vie. Certains chiens nécessitent une plus grande dépense d’énergie tandis que d’autres se contentent de peu.

Il y aurait encore plusieurs points à discuter, mais je crois que c’est déjà un bon point de départ. N’oublie pas que chaque chiot est différent et que mes conseils sont génériques, ça reste des conseils, pas un guide à suivre à la lettre. Je te laisse sur la plus belle photo du plus beau bébé chien du monde.


Photo de : Sandy Bernier

C’est quoi tes trucs à toi?

Je veux voir une photo de ton bébé chien!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de