Menu

Quoi faire avec ses restes de jardins


Source

La fin de la saison estivale approche et, bientôt, ce sera aussi la fin de la saison des potagers et petits jardins de balcon. La première année que je me suis essayée à développer mon pouce vert, arrivée en octobre, j’ai vu encore tout plein de tomates vertes dans mes plants et des herbes. Comme je n’aime pas gaspiller et comme je trouve ridicule de tout perdre, je vous donne des petits trucs et des recettes pour sauver le fruit de votre dur labeur estival.

Les tomates vertes

C’est ce que j’ai le plus chaque année. Il s’avère que les tomates vertes se mangent, juste pas crues! Ce qu’on peut faire avec des tomates vertes :

Des muffins

En vrai, j’ai pris une recette de muffins de base, genre aux bleuets, mais je n’ai pas mis les bleuets et presque pas de sucre, j’ai plutôt mis mes tomates vertes, des olives reines en petits morceaux et du thym! Je suis plutôt salée que sucrée, mais j’imagine très bien les faire au thym et au miel en plus des tomates. Bref, prenez une recette de muffins simple et transformez-la à votre goût. Ce qui est bien avec les muffins, c’est que ça se congèle!

De la soupe

J’ai trouvé ma recette préférée sur le site d’une ferme, qui elle-même tire cette recette d’un livre de Jehane Benoît. Personnellement, j’omets la cannelle (question de goût) et je mets environ 1 tasse de branches ou de feuilles de céleri émincées. Si vous avez du céleri à passer en même temps (ce qui était mon cas), c’est parfait! Vous pouvez trouvez la recette sur le site de la ferme cadet-Caroussel (ICI en pdf).

Du ketchup aux tomates vertes ou de la salsa

Encore une fois, une salsa fresca ne fonctionnera pas, mais si on fait bouillir les tomates, aucun problème! Je tends à faire ce genre de recette au pif, avec des oignons qu’on fait revenir dans l’huile jusqu’à ce qu’ils soient translucides, des graines de moutarde (ou de la poudre de moutarde), une feuille de laurier, du sel, du poivre et parfois des graines d’aneth. Ensuite, on ajoute les tomates vertes et un peu de sucre pour casser l’acidité. Il y a plein de recettes faciles à trouver. Si vous vous sentez téméraire, vous pouvez même les mettre en bocaux pour en avoir toute l’année!

Les fines herbes

Pas de miracle ici, il n’y a que deux façons que je vois pour tenter de ne pas gaspiller les fines herbes :

Les faire congeler

Dans un bac à glaçons, on met de l’huile d’olive (ou autre, au choix) et on ajoute des herbes hachées. Elles se gardent au congélateur et c’est parfait à ajouter lorsqu’on fait des pâtes à la poêle ou une sauce à spaghetti. Je congèle ainsi mon basilic, mon origan et mon aneth. Si vous avez besoin d’une méthode plus concrète et détaillée, Marilou en offre une très simple juste ICI.

Les faire sécher

On prend les fines herbes, on les attache en bouquet, on recouvre le bouquet d’un sac et on les accroche la tête en bas. C’est tout! Lorsqu’elles seront sèches, elles pourront être utilisées en feuilles ou broyées en poudre, selon comment vous les utilisez le plus.

Certaines personnes font aussi du beurre aux fines herbes, mais je ne me suis jamais lancée dans cet essai. À vous de voir si vous tentez le coup!

Les piments forts

Les faire fermenter ou les mettre en bocal

Bien simplement, on les coupe en rondelles et on les met dans l’huile (d’autres épices peuvent être ajoutées au mélange si le cœur vous en dit). Elles se garderont environ un mois au frigo. Sinon, il est possible de les faire cuire et de les mettre en conserve. Pour un guide complet sur comment faire des conserves, je vous invite à consulter ce lien. Notre cher Ricardo nous y explique comment faire des conserves maison avec l’équipement minimum nécessaire! Et puis, des tonnes de recettes sont faciles à trouver sur comment faire plus précisément des conserves de piments forts.

Les idées de piments forts peuvent aussi être adaptées si vous avez des poivrons solitaires! Suffit de les faire griller au four avec de l’huile d’olive et de les mettre en conserve ou dans l’huile au frigo par la suite.

Les autres légumes

Pour ce qui est des zucchinis (courgettes), pâtissons, carottes, etc., la plupart peuvent simplement être blanchis, donc trempés dans l’eau bouillante pendant un court laps de temps, puis mis en sac et envoyés au congélateur.

Voilà donc mes quelques idées pour ne pas gaspiller vos récoltes de l’été! Sur ce, je vais aller cuisiner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre