Menu

Ode à notre amitié

Tes parents te connaissent, tes collègues t’apprécient, tes profs t’ont bien aimé.e, les gens que tu croises dans la rue trouvent que tu parais bien.

Tes amis, eux, ils t’ont tricoté.e. Quelqu’un te vient immédiatement en tête. Cette personne avec qui tu es ami.e depuis ce qui ressemble à une éternité. Ce lien qui perdure depuis aussi longtemps que la plus longue de tes relations amoureuses.

On va se le dire, quel réconfort! Savoir que quelque part il y a quelqu’un qui care pour toi sincèrement, sans attentes ni critères. Quelqu’un qui te comprend juste en te regardant. Cette personne avec qui tu peux presque faire de la télépathie. On apprécie tous ce feeling de revoir un.e ami.e qu’on n’a pas vu.e depuis une éternité et de reprendre la conversation comme on l’a laissée il y a plusieurs mois. Il y a des choses que, selon moi, le temps ne ternit pas. Ces amitiés en font partie.

La vie, c’est pas toujours facile. Tu t’es déjà senti.e perdu.e probablement, comme moi. Senti.e comme une épave à la dérive. Ce feeling de savoir que quelqu’un est encore là pour t’aider à flotter et à garder la tête hors de l’eau. À défaut de pouvoir t’aider, c’est correct aussi d’être deux épaves à la dérive. Contre vents et marées, c’est inébranlable.

L’amitié, ça naît de nulle part en fait, c’est ce qui est fascinant. Ça commence autour d’un feu, avec un cellulaire qui vibre sur une table, une bière à donner, un like sur Instagram, un crétin dans un bar. En fait, c’est souvent tellement spontané qu’on oublie.

J’entends tellement souvent que l’amitié homme-femme, ça n’existe pas. Ma plus vieille amie et moi on fête nos 20 ans bientôt. Honnêtement, si tu crois que l’amitié homme-femme ça n’existe pas, cesse de vivre dans l’hypocrisie de ta relation semi-ambiguë avec ton ami.e et fonce lui dire ce que tu penses. L’amitié homme-femme, c’est aussi les fatigantes qui pensent qu’elles ont un mot à dire sur qui va être ta prochaine blonde et qui évaluent les prospects en fonction du degré de probabilité d’être amies avec. Ou encore qui ont un droit de veto sur la décoration de ton condo. Un exemple juste comme ça. Aucun lien avec ma vie personnelle.

À ces amis avec qui on a fait des trucs illégaux, à ces amis qu’on a perdus de vue, à ces amis d’un soir, à ces amis qui sont là depuis toujours, à ces amis à qui on a déjà brisé le cœur, à ces amis thérapeutes, à ces amis qui nous ont menti maladroitement, à ces amis à qui on ne dit pas assez « je t’aime »,  à ces amis qui nous donnent de la nourriture et à ces amis qui nourrissent notre âme. Merci, juste merci d’exister.

« Words are easy, like the wind;
Faithful friends are hard to find.»

– William Shakespeare

Crédit photo couverture : Jonathan Savard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre