Menu

À toi qui veux s’investir

T’es là à fixer ton écran de cellulaire et à te demander si tu lui écris ou pas.

T’as pas envie de tout gâcher parce que quand ça adonne, t’es bien avec cette personne-là.

Mais c’est compliqué. Aussi compliqué que de faire un cube Rubik les yeux bandés.

C’est compliqué parce que t’as tout le temps le goût de lui parler, de savoir ce qu’elle fait. Tu veux pas l’achaler, la tanner, mais d’un autre côté, t’aimerais ça qu’elle pense à toi des fois – et pas juste parce qu’elle a des photos de ta face qui inondent son Facebook ou son Instagram.

T’es pas dépendant affectif, loin de là, c’est juste que t’avais oublié c’était quoi d’avoir quelqu’un qui prend soin de toi, même si c’est juste le temps d’un film ou d’une nuit, parce que c’est tout ce que vos horaires vous permettent.

T’sais quand le matin, par obligations, elle décolle aussi vite qu’une crêpe au fond d’une poêle bien huilée, ben tu te demandes si autrement elle serait restée.

T’as l’impression qu’avec cette personne-là, c’est toujours simple, et quand tu prends le temps d’y réfléchir quelques instants, tu te rends compte qu’entre vous, ça l’a toujours été. Par toujours, je veux dire depuis votre première rencontre, y a 1 mois.

Tu veux pas lui faire peur avec tes histoires dans ta tête, c’est vraiment pas une déclaration d’amour que tu lui fais. Sauf que tu penses que c’est important de dire aux gens avec qui on est bien, qu’on l’est pour de vrai.

Parce que oui, t’es tanné d’être bien pour de faux moments. T’en peux pu d’être la seule personne à t’en faire pour ce que ça devrait être. Pis tout ça ben, tu ne t’en rendais pas compte avant qu’elle te serre ben fort contre elle.

Tu voulais juste qu’elle sache que tu te sens bien quand t’es avec, que t’aimes la personne que t’es quand elle n’est pas loin.

C’est tout.

Y a strictement rien de sorcier pis encore moins de désespéré.

Le bonheur est peut-être seulement une illusion, jusqu’à temps qu’on se rappelle vraiment de ce que ça fait comme sensation.

Pas le bonheur à l’état pur là, vous n’êtes pas rendus là parce-que ça, ça se construit, ça se solidifie.

Pis oui, l’attraction en fait partie.

Vous finirez pas nécessairement votre vie ensemble, c’est encore trop tôt pour le dire car, au fil des jours, qui sait ce qui peut arriver?

On a trop souvent vu d’immenses feux de forêt finir en feux de camp.

Profite des moments, arrête de trop penser, savoure chaque instant.

Apprécie sa présence pis tout ce qui va avec. Dis-lui. Démontre-lui. Ne regrette rien de tout ce que tu lui diras tant que tu ressens chacun des mots qui sortent de ta bouche.

De toute façon, quoi que tu fasses, si elle n’est pas pour toi, elle s’en ira aussi vite qu’elle est arrivée. L’amour, c’est une vibration, une évidence. C’est pas la tête, c’est le cœur. Pis si ça fait pas, ben y en aura toujours un autre qui ne battra rien qu’pour toi…

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de