Menu

Le temps qui court

Ici et aujourd’hui. Avec du recul, le regard tourné vers ce qui était, avant. Tout juste hier encore, c’était l’été. Nous avions l’âge de l’insouciance, faisant de morceaux de bois des chevaliers sauveurs du monde. Un univers sans inquiétudes, sans limites. C’est parti, déjà. Envolé je-ne-sais-où, au creux de la mer, peut-être.

Pas trop loin de moi, une personne qui s’éteint. Une parmi d’autres. Une qui évoque les autres. Une lumière qui brille maintenant ailleurs. Constat de la fragilité de la vie, rappel, plutôt, que l’on emprunte plus à la vie que l’on croit. Regard posé sur une constellation de lumières qui brillent ailleurs, autrement. Les yeux rivés sur les poussières qui s’effritent.

Le temps qui court. Qui tourne. Maître des illusions, il glisse à vive allure sur les miroirs de nos certitudes. Alors que certains partent, d’autres arrivent. Magnificence du cycle de la vie, un corps qui naît pour un corps qui part. Un début pour une fin. Un départ pour une arrivée. Un salut pour un au revoir.

Le temps qui court. Dans la nuit et dans le jour. Transcendant les frontières, les barrières, les couleurs et les rivières. Tous égaux, ou presque. Chaque seconde bat sans s’arrêter. Sans épargner. Sans broncher. Un métronome infatigable. Il est d’une justice déconcertante. Personne n’échappe au temps. Sans pouvoir rien n’y faire, les grains de sable qui glissent entre nos doigts.

Le temps court, oui. Déjà depuis le début, quelques minutes se sont envolées. Où? On ne le saura sans doute jamais. Au-dessus des montagnes, qui sait. Dans le secret de la terre, pourquoi pas. Au creux de la mer, peut-être.

La fragilité du temps n’a pas d’égal. C’est une promesse de non-retour. C’est aussi ce qui fait sa valeur inestimable : il est là, maintenant. Il demande à se faire saisir, à être apprécié dans toute sa complexité, dans toute sa fragilité. Le temps de briller notre petite lumière. À notre guise.

Le temps court, oui. À nous de le saisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de