Menu

Québec ensorcelée par le Bal des sorciers

Potions, sortilèges, incantations et baguettes magiques, un monde définitivement mystérieux.

On connait bien sûr l’univers d’Harry Potter, de Sabrina, l’apprentie sorcière, du Loup-garou du Campus, mais qu’en est-il de la magie au 21e siècle? Avec toute ma curiosité, je me suis beaucoup posé la question dernièrement, surtout depuis que je passe souvent devant une nouvelle boutique située dans Limoilou : Charme & Sortilège. (Oui oui, je vous jure, il y a une boutique de magie à Québec et pas n’importe laquelle : une boutique de bon goût et répondant aux demandes de ses clients autant au niveau des ateliers, de l’herboristerie et des nombreux conseils de magie blanche.)

La démarche pour répondre à ma question :

1re étape : la définition de la magie

« La magie est une pratique fondée sur la croyance en l’existence d’êtres ou de pouvoirs naturels et de lois naturelles occultes permettant d’agir sur le monde matériel par le biais de rituels spécifiques. Généralement, la magie du bien est appelée magie blanche et la magie du mal est nommée magie noire. »

2e étape : la magie à Québec

J’ai poussé un peu plus loin mon questionnement et j’ai découvert la Fête des Sorciers ainsi que le Bal des Sorciers, qui ont eu lieu le weekend dernier.

Nouvel événement dans le paysage de la ville de Québec, la Fête des Sorciers était une occasion de s’immerger dans le monde qu’est la sorcellerie, mais également une occasion de s’amuser en famille ou entre amis dans un univers ludique et intrigant. Ayant lieu au parc de l’Esplanade, les visiteurs pouvaient, grâce à un questionnaire, savoir à quel clan il appartenait – un peu comme les maisons dans Harry Potter. Sur place, divers ateliers étaient offerts : fabrication de baguettes, cours de magie, maquillage, etc. Un plus : la visite des hiboux comme Hedwige! De l’animation était aussi assurée par la présence d’un conteur et de différents marchands de magie. Entrer dans cette fête était comme mettre un pied dans un monde parallèle et fantastique, tout pour combler un cœur de grand enfant!

En marge de cette fête avait lieu un grand bal, le Bal des Sorciers. Quand je me ferme les yeux et que j’imagine un bal de sorciers, je revois le grand bal de Noël dans Harry Potter et la Coupe de feu : des chandeliers suspendus, des bougies partout, tout pour donner le plus spectaculaire des événements. Eh bien, en choisissant la salle de bal de l’École des sorcelleries de Fort-Diamant, aka la salle de bal du Château Frontenac, l’équipe de la Société des Sorciers du Québec a visé juste! Rien de plus majestueux que cette salle icône de la ville de Québec, un endroit qui nous ramène en arrière et qui, judicieusement décorée, nous transportait ailleurs complètement. Un souper mystère accompagné d’une soirée rassemblant créatures magiques, immerseurs professionnels, magie, danse et sorcellerie. On y retrouvait tous les ingrédients pour passer un moment tout simplement incroyable.

Thumb’s up à toute l’organisation derrière cette première édition du weekend des Sorcelleries de Québec – un franc succès qui mènera, je l’espère bien, à une deuxième édition, question de faire découvrir cet univers à davantage de gens et surtout de peut-être convaincre les sceptiques!

Pour ma part, je me sens maintenant moins seule dans mes goûts pour le tarot, les esprits et les différents signes que je vois partout! Quand vous avez des questions, immergez-vous pour mieux comprendre ce qu’il en est vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de