Menu

« Zodiaque » : 12 autrices, 12 signes astrologiques

Je devais aller au lancement de Zodiaque, recueil écrit par un collectif d’autrices et publié par La Mèche, qui s’est tenu à l’Astral 2000 le 26 septembre dernier, mais la vie, mon corps ou plutôt mon anxiété en ont décidé autrement. Mais selon ce que j’ai pu voir et entendre, c’était un lancement de livre pas comme les autres. En plus des lectures et des performances, une tireuse de tarot était sur place pour ajouter à la saveur ésotérique de l’événement. Je me suis procuré le livre le lendemain au Port de tête, ma libraire préférée, en guise de lecture postmanifestation.

Zodiaque peut se lire une nouvelle à la fois, à raison d’une par mois, ou bien on le dévore d’une traite comme on lit tout son horoscope de l’année le 2 janvier. Une certaine disparité existe entre les textes, certains me laissant sur ma faim et d’autres remplissant bien leur objectif de me surprendre ou de toucher ma corde sensible. Certains sont empreints d’astrologie alors que les liens sont plus subtils ou semblent forcés chez d’autres. Le profane saura donc y trouver son compte autant que les sorcières assumées. L’emploi commun du « je » crée un ensemble de voix féminines dont le regroupement forme un collectif suffisamment cohérent tout en gardant les particularités propres à chaque autrice. Une constellation de nouvelles sorcières, pouvons-nous lire en quatrième de couverture.

Les principaux thèmes abordés à travers les nouvelles sont la santé mentale, la psychologie, l’identité, le soi et son image, l’amour, l’art, la rage de vivre ou de mourir. Cela n’est pas étonnant puisque l’astrologie est avant tout un outil de développement personnel, une interprétation de soi et de notre place dans le monde. L’astrologie nourrit, guide, rassure, éclaire. Ainsi, le miroir renvoyé sur chacun des signes du zodiaque fait apparaître le beau comme le laid, le tragique comme le merveilleux de l’être humain dans toutes ses variantes.

Les autrices de Zodiaque nous amènent dans l’intimité de leur personnage fictif ou autobiographique. Le lecteur ou la lectrice sent bien qu’elles ont toutes puisé en elles-mêmes afin de livrer des œuvres qui dévoilent bien plus que les caractéristiques clichées de chaque signe astrologique. Ainsi, l’astrologie devient un prétexte pour réunir les voix de douze autrices établies ou de la relève, nées sous différentes étoiles et partageant un intérêt pour l’influence des astres sur les humains. La synchronicité a sans doute joué un rôle dans ce rassemblement.

Le recueil débute avec le texte de l’initiatrice du projet Ariane Lessard (Balance) et se poursuit avec les onze signes suivants : Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion), Maude Veilleux (Sagittaire), Catherine Mavrikakis (Capricorne), Clara Dupuis-Morency (Verseau), Anne Martine Parent (Poissons), Zéa Beaulieu-April (Bélier), Chloé Savoie-Bernard (Taureau), Mélopée B. Montminy (Gémeaux), Marjolaine Beauchamp (Cancer), Pascale Bérubé (Lion), MP Boisvert (Vierge). Stéphanie Roussel (Capricorne) signe une intéressante postface.

Voilà une belle constellation d’autrices à découvrir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de