Menu

Le temps passe (trop) vite

Il me semble qu’il n’y a pas si longtemps, on jouait tous dans la cour d’école sans se soucier de grand-chose à part de notre collation, du ballon chasseur pis des p’tits Winnie the Pooh en plastique de la machine à 2 $ du IGA. Je voulais juste être la meilleure en dictées, et avoir un chat mais ma mère voulait pas.

Il me semble pas si lointain, le temps où j’étais au secondaire, entre deux cours de maths où je ne comprenais rien. Je rêvais autant à ma robe de bal qu’à ma liberté de partir en appartement, manger juste du Kraft Dinner pis des ramens et me coucher à 3h du matin après un marathon de Pretty Little Liars.

Il me semble qu’hier encore, j’étais au cégep à ne pas trop savoir quoi faire de ma vie, tant professionnellement qu’amoureusement parlant. Je ne trouvais pas ma place, entre les cours de sciences humaines pas-de-maths, la job dans un fast-food pis les sorties entre amies jusqu’aux petites heures. Je me couchais le soir seule dans mon lit après être sortie dans les bars, et j’avais hâte au jour où j’allais pouvoir me faire flatter les cheveux pour m’endormir. Je me disais que j’avais hâte d’être une vraie adulte, avec une job d’adulte et des enfants et un chum et une maison. Faut croire que j’avais pas pensé aux responsabilités qui viennent avec ça.

Il me semble qu’hier encore, j’arrêtais la pilule et je tombais enceinte. Je savais que ma vie allait changer, mais j’imaginais pas encore à quel point tout serait différent. Je flattais ma bedaine en pensant aux promenades en poussette et aux sourires.

Pratiquement une année de ma vie de maman s’est écoulée. Le temps passe plus vite que jamais. Je voudrais parfois l’arrêter pour en profiter pleinement, mais j’ai aussi l’impression qu’il s’éternise. Il me semble que je vais cligner des yeux et que mon petit ira grimper au parc et commencera la maternelle. J’essaie de penser aux bons moments qui s’en viennent au lieu de me concentrer sur ceux qui me filent entre les doigts chaque jour. Parce que la vie passe trop vite.

On retourne-tu dans la cour d’école avec nos Winnie à 2 $?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de