Menu

Tu sais que tu es une mauvaise sorcière quand…

Je ne sais pas pour vous, mais la sorcellerie m’a toujours interpellée. Est-ce que c’est à cause de Sabrina, l’apprentie sorcière? Est-ce que c’est parce que ma mère me laissait écouter Charmed ou Buffy contre les vampires ou même Le Loup-garou du Campus trop jeune? Probablement!

Mais il reste que j’ai quand même toujours eu une fascination pour l’occulte. Je me souviens de la jeune moi-de-onze-ans qui cherchait avec détermination comment rendre mon kick amoureux de moi sur Google, à l’aide de la magie blanche. J’ai laissé faire quand j’ai vu qu’il m’aurait fallu une mèche de ses cheveux. « Ça va hein, il me trouve déjà assez bizarre comme ça! », que je me suis dit.

Pis comme je suis une sorcière, ben, mon intuition était bonne : y’a jamais coché « oui » sur mes boulettes de papier.

Plus j’ai avancé dans la vie, plus j’ai lu sur le sujet et pratiqué lentement l’art de la sorcellerie. La douce, la-fine-et-pleine-de-bonnes-intentions-magie. Je l’ai pratiquée graduellement, puis tout d’un coup, puis plus du tout, puis encore graduellement, ainsi de suite. La double vie, je trouve ça vraiment difficile. Je me sens bien souvent imposteur de prendre des breaks de magie, comme s’il s’agissait de n’importe quel passe-temps. Pourtant, je peux ne pas voir des amies pendant plusieurs mois sans me sentir mal. De plus en plus, j’essaie de voir les trois déesses comme des copines à qui je ne donne pas trop de nouvelles en espérant qu’elles ne m’en veuillent pas…

La vie est parsemée de petites culpabilités idiotes. Voici la liste des 5 raisons les plus nouilles qui m’ont fait sentir que je n’étais pas une bonne sorcière!

Tu sais que tu es une mauvaise sorcière quand :

  1. Tu as commencé ton grimoire en 2012, tu as un paquet de documentation à y ajouter, mais tu n’as que 4 pages de retranscrites en tout et pour tout.

Le fait main est primordial quand tu es une sorcière : tu envoies ton énergie aux trois déesses et, pour te récompenser de tes efforts, elles t’envoient ce que tu veux. Plus tu fais des efforts, plus tu es récompensée. Malgré tout, entre retranscrire tout plein de documents à la main et juste les brocher ensemble et les consulter quand j’en ai besoin, la tentation est forte.

Je mérite officiellement mon karma de merde.

  1. Tu fais de ton mieux pour suivre le calendrier païen, mais entre tes deux vies parallèles, tu te rends toujours compte que c’était Mabon la journée après que la fête soit terminée.

Je réussis rarement à fêter une fête païenne avec toutes les préparations qu’elle nécessite. En plus, il y en a 2 à 3 plus que le nombre de fêtes chrétiennes, et elles ne sont pas sur le calendrier.

#sorcièreTDA

  1. Tu es tentée d’acheter des herbes séchées à l’épicerie en vrac du coin plutôt que de les cueillir et les sécher toi-même.

J’habite en ville et j’ai pas de voiture. Y’a pas toutes les fleurs rares au parc Victoria…

  1. Tu oublies de noter tes rêves.

« Eille, j’ai rêvé que ça allait se passer, je te le jure! »

« Haha, ben oui… »

C’est correct, moi aussi, j’arrive à douter de mes impressions de déjà-vu.

  1. Tu collectionnes/entreposes plein d’objets/de matériel au cas où

J’ai beau dire à mon amoureux que ça va me servir à ci ou à ça, la plupart du temps, je finis par ne pas l’utiliser pantoute. Je ne sais pas comment le convaincre que je ne suis pas une hoarder.

Pis toi, qu’est-ce qui te fait sentir comme une mauvaise sorcière?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre