Menu

Au coeur d’un centre de tri

Fin août, j’étais en camping avec des amis et j’ai remarqué que nous n’avions pas la même habitude en ce qui concerne le rinçage, ou non, des contenants mis à la récup! Lui disait qu’on n’avait pas besoin de rincer, moi je disais le contraire. Nos argumentaires étaient logiques et fiables; l’idée d’écrire un billet à ce sujet venait de naître! Beau hasard, quelques jours plus tard, j’ai appris qu’à la mi-septembre, plusieurs centres de tri du Québec participaient aux journées portes ouvertes 2019 afin de permettre aux citoyens de découvrir leur réalité. Avec grand plaisir, j’y suis allée pour fouiner et obtenir quelques réponses à mes questions.

recyclage tri réutilisation
Crédit photo: Isabelle Daigle

Le centre de tri qui dessert ma municipalité reçoit 50 000 tonnes de « déchets recyclables » par année, ce qui équivaut à environ 50 camions par jour! De ces 50 000 tonnes, ce sont entre 4 et 8% qui sont redirigés vers les sites d’enfouissement. Le printemps est la période pendant laquelle ils reçoivent le plus de déchets non recyclables : boyau d’arrosage, toile de piscine, pneus, etc. La présence d’écocentres dans les municipalités permettant de se départir de tels objets non recyclables semble encore inconnue de beaucoup de personnes.

Revenons à « mon » centre de tri : comme les autres, il a des ententes avec divers acheteurs pour les différentes matières traitées. Par exemple, Kruger achète leurs ballots de carton et papier et les transforme en divers produits de pâte et papier. Chaque centre a ses propres ententes avec des acheteurs, alors certains pourront recycler des matières que d’autres ne pourront pas recycler, faute d’entente le leur permettant.

recyclage pollution carton
Crédit photo: Isabelle Daigle

Le verre est un bon exemple : pas mal tous les contenants de verre qu’on met au bac sont brisés durant le transport, contaminant les autres matières, pour être lui aussi contaminés par ces dernières. Résultat, seulement 37% du verre envoyé dans les centres de tri du Québec sera vendu pour être recyclé. Le reste prendra la direction des sites d’enfouissement, pas nécessairement comme déchet : il pourra, par exemple, servir de remplissage pour les chemins du site. Il n’est pas recyclé, mais, au moins, il est réutilisé. Vivement une consigne pas juste sur les bouteilles de bière!

Les plastiques 1 à 5 et 7 peuvent assurément être mis au bac et le centre de tri pourra les traiter. « Mon » centre de tri n’a pas encore d’entente lui permettant de traiter le plastique 6 (les polystyrènes), mais certains centres en ont. Vous pouvez vous informer auprès du vôtre afin de maximiser le processus. Si le sigle de recyclage n’apparaît pas sur un item, c’est qu’il n’est pas recyclable malheureusement, ce qui est le cas de plusieurs items courants du quotidien : paquets multiples de yogourt, styromousse, sacs de bonbons, de noix ou de fruits séchés qui tiennent debout, etc.

Les matériaux multicouches comme les verres à café, les boîtes de jus ou de lait sont encore difficilement recyclés. La raison est simple : ce n’est ni du plastique, ni du carton, ni de l’aluminium… C’est tout ça en même temps. Certaines compagnies les recyclent, comme le Groupe RCM en Mauricie, et en font des granules qui redeviendront une résine pour fabriquer de nouveaux produits. Il faut donc vous informer auprès de votre centre de tri s’il a une entente avec un acheteur pour cette matière, évitant ainsi de contaminer des ballots de différents types.

Le papier et le carton sont plutôt simples à identifier pour le citoyen. Sachez cependant que certains items ne peuvent pas être recyclés : c’est entre autres le cas des cartons souillés de gras (mais ils peuvent être mis au compost si votre municipalité offre cette cueillette) et des enveloppes matelassées. Une boîte de pâtes alimentaires en carton avec une petite fenêtre transparente sera, quant à elle, recyclable : l’acheteur de matière papier du centre de tri s’occupera de s’en débarrasser.

Quelques trucs rapides :

  • Les sacs de plastique peuvent aller au bac (ceux qui ne sont pas biodégradables) : faites un sac (transparent) de sacs pour maximiser leur récupération et faciliter la job du centre de tri.
  • Vous pouvez laisser les bouchons sur les divers contenants/bouteilles que vous mettez au bac.
  • Si vous avez l’habitude de déchiqueter tous vos papiers, mettez votre déchiquetage dans un sac transparent : ce sera facilement identifiable par le trieur et ça évitera la contamination d’autres matières avec des petits bouts de papier.
  • Les contenants consignés ne vont pas au bac. Vous devez les rapporter chez un marchand. Une amie à moi a une « entente » avec un sans-abri de son quartier : elle laisse ses cannettes et bouteilles consignées sur le pas de la porte et il les ramasse. D’une pierre deux coups, comme on dit!
  • Dans le doute, consultez ce site ou téléchargez cette application (aussi disponible sur le Web) pour déterminer si vous pouvez mettre votre doute au bac et si non, où il vous sera possible de vous en débarrasser.

Finalement, on rince ou pas? Mon ami disait qu’on n’avait pas à rincer puisque ça gaspillait de l’eau potable. Moi, je disais qu’il fallait rincer, car ça contaminait les autres matières. Conclusion : nous avions tous les deux raison. Si vous mettez un pot de sauce tomate dégoulinant au bac, il coulera sur les autres matières et les contaminera. L’idéal est de le vider le plus possible pour ne pas avoir à le rincer. Comme vous prendriez une spatule en silicone pour racler un bol dans lequel vous avez fait un mélange à gâteau (probablement dans le seul but de la lécher), faites de même avec les différents contenants (racler, pas lécher). Ou, vous pouvez rincer lesdits contenants dans votre eau de vaisselle (après la vaisselle, idéalement), ainsi vous ne gaspillez pas d’eau, vous la réutilisez.

Les gestes banals du quotidien sont souvent posés machinalement, comme jeter quelque chose à la poubelle ou au bac de récupération. J’espère que ce billet amènera une petite réflexion avec le geste banal.

Par Isabelle Daigle

Crédit photo: Isabelle Daigle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de