Menu

Arrête de culpabiliser

On veut te faire accroire que t’es la seule de ta gang à ne pas être capable de jongler avec une job demandante, une santé mentale qui a un minimum d’allure, une vie sociale correcte, une vie sentimentale existante, une santé physique pas trop pire, un logis pas trop en bordel et une vie un minimum stable.

Mais tout le monde rush.

Mais ça, on ne veut pas que tu le saches, parce qu’on veut te faire acheter 150 000 bidules qui te donnent l’impression que « You just have to get your shit together! »

On va faire un calcul ensemble.

7 jours de 24 heures

168 h.

7 x 8 h devraient être consacrées à ton sommeil = 56 h

112 h.

Tu travailles 40 h

72 h.

Tu dois te rendre et revenir du travail et, si t’es chanceuse, ça te prend 1 h dans ta journée, donc 5 h dans ta semaine si tes 40 h sont sur 5 jours.

67 h.

Tu dois te laver tous les jours et prendre un minimum soin de ton hygiène personnelle : brosser tes dents, soie dentaire, etc. Donnons ici 1 h par jour.

60 h.

Tu dois manger. Admettons que tu te dépêches en permanence, disons 2 h par jour, donc 14 h par semaine.

46 h.

Si tu veux manger, tu dois faire l’épicerie quelque part dans ta semaine, disons 1 h 30 avec le transport, si tu te dépêches. Si on combine ici les autres potentielles commissions, on va mettre 2 h 30.

43,5 h.

Te tenir en forme en t’entraînant de 3 à 4 fois/semaine. Aller au gym, transport inclut, si tu te dépêches: 6 h par semaine

37,5 RES.

Te mettre sur ton 31, c’est-à-dire te maquiller, te peigner, choisir méticuleusement tes vêtements, etc. Certaines prennent 1 h/jour, d’autres 15 minutes. Disons 30 minutes, pour se donner une chance.

34 h.

Tu dois tenir ton environnement propre et faire du ménage, du lavage, de la vaisselle, etc. Disons 5 h par semaine.

29 h.

T’as probablement un peu de paperasse à faire ici et là, des comptes à payer, des courriels à surveiller, etc. Disons 1 h dans ta semaine.

28 h.

Tu vas avoir des rendez-vous, que ce soit chez le dentiste, le médecin, l’esthéticienne, la banque, le comptable ou autre. Des fois ce sera plus que ça, des fois moins, mais disons 1 h par semaine.

27 h.

Dans toute estimation, on retient généralement un 10 % d’imprévus sur les prévisions établies. On garde donc environ un 14 h en banque « au cas où » something goes wrong (and it will).

13 h.

13.

Treize.

Si on l’étale dans ta semaine, ça veut dire que t’as moins de 2 heures par jour à accorder à

  • Ta famille
  • Tes amis
  • Ta/tes relations amoureuses
  • Tes animaux de compagnie
  • Ta santé mentale
  • Des causes qui te tiennent à cœur
  • Tes implications populaires/communautaires
  • Tout autre projet que tu pourrais avoir envie de réaliser.

Ce n’est pas si pire que ça, tu vas me dire? Effectivement, si c’était juste de ça, y’aurait moyen de faire quelque chose si t’es réglée comme une horloge, que tu ne prends jamais de retard et que tu n’as pas besoin de t’évader du quotidien une fois de temps en temps.

Et là, ça, c’est si tu n’es pas en transport en commun, parce qu’en général, le temps de transport est doublé.

Alors imagine si t’as pas d’auto.

Imagine si tu habites loin de ton travail.

Imagine si t’as des enfants.

Imagine si tu dois jongler avec un retour à l’école.

Imagine si ta santé mentale en a mangé une claque ces derniers temps pis que tout te prend plus de temps à faire.

Imagine si pour des raisons quelconques ton horaire de travail se met à bouger ou, pire encore, tu te rends compte que t’as besoin d’une deuxième source de revenus pour payer tes factures.

Tu vas te mettre à acheter la bébelle magique #215 qui t’est vendue comme un salut à ta tragédie.

Tu vas acheter des soi-disant diètes qui ne fonctionneront pas; tu vas te bourrer de pilules, tu vas couper dans tes heures de sommeil, tu vas voir moins de gens.

Éventuellement, tu ne comprendras pas pourquoi tu n’es plus capable de reprendre ton souffle.

Les semaines de 40 h ont été instaurées quand une des deux personnes d’un ménage (l’homme, on va s’le dire) allait travailler tandis que l’autre restait à la maison pour s’occuper de tout le reste.

Je ne dis pas que c’est mal de travailler 40 h aujourd’hui. J’ai travaillé des 70 h par semaine en étant aux études à temps plein, y’a moyen de moyenner… mais tout a un prix dans la vie, et c’est généralement notre santé qui écope.

Alors, prends le temps de prendre un break. Arrête de te taper sur la tête. Prends le temps de respirer et donne-toi une chance. Veux-tu réellement vivre ta vie en courant après ta queue? Probablement pas… alors arrête de culpabiliser; t’as le droit de ne pas être parfaite.

7 thoughts on “Arrête de culpabiliser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre