Menu

Talentueuse et espiègle Rosalie : petit ange cornu

Mercredi dernier, j’ai eu la chance de pouvoir assister à la première du spectacle solo de Rosalie Vaillancourt, Enfant Roi, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Je vous parle ici de mes impressions sur le spectacle ainsi que sur cette artiste de la relève destinée à une carrière prometteuse.

Ayant obtenu son diplôme de L’École nationale de l’humour il y a quatre ans, Rosalie était très active sur les réseaux sociaux avec diverses capsules et apparitions de tout genre tant à la télé qu’à la radio, dans des podcasts ou sur le web. Elle a d’ailleurs fait quelques sketchs ainsi qu’une mini-série sur YouTube intitulée Avant d’être morte ainsi que des apparitions dans la websérie Le Killing.

Je décrirais son humour comme étant tantôt enfantin et tantôt trash, ce qui équilibre bien le tout. La dose d’innocence dans ses propos vient nous rappeler que penser en tant que grande personne, ça reste plate des fois, et une touche de magie s’impose dans notre quotidien.

Son spectacle est tout à fait à son image, car en plus d’avoir fait l’école de l’humour, Rosalie a également étudié en théâtre. Elle nous transporte donc dans son univers bien à elle, là où règnent les licornes et l’humour absurde. Rosalie nous en met plein la vue avec son environnement créatif et pétillant, et ça lui va tellement bien.

N’y allant pas de main morte afin de lancer quelques flèches bien placées à ses ex-copains et même à ses parents, elle nous parle entre autres de ses relations importantes avec les gens qu’elle aime, de l’importance d’être soi-même et de ne pas s’en faire avec l’opinion des autres, de la sexualité, des relations amoureuses, familiales et amicales, de s’émanciper en tant qu’adulte, et j’en passe. Rosalie passe par tous ces sujets avec des propos crus, des termes provocateurs mais ô combien divertissants.


Source

Enfant Roi de Rosalie Vaillancourt : une heure et demie à regarder cette boule d’énergie nous transmettre sa folie contagieuse. Une heure et demie d’humour punché qui nous surprend au détour. Des fous rires, des « Est-ce qu’elle vient vraiment de dire ça? », des chansons, des interactions authentiques avec le public. Bref, un spectacle d’une petite peste attachante qui vous fera décrocher complètement de votre quotidien, garanti.

Étant déjà une fan de cette humoriste, j’avais très hâte d’aller la voir performer sur scène et je n’ai pas été déçue une seule seconde. Un modèle féminin pour l’humour qui fait une vraie vague de fraîcheur.

Merci, Rosalie!

Par Marie-Pier Bernier

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de