Menu

Être une option

Fait que l’autre jour, j’ai dit au gars que j’apprécie, ou que j’aime bien, ou qui m’attire tiens, ça, ça sonne bien, bref, j’lui ai dit qu’il m’attirait.

Ça faisait quand même un méchant boutte qu’il m’attirait. Je lui laissais des indices (selon moi, évidents) de mon intérêt pour lui. Genre je le fixais de façon creepy, je lui disait « salut » une fois par semaine, des fois quand j’étais pas trop gênée je lui demandais comment sa journée avait été, je ne le regardais jamais dans les yeux… Des trucs évidents, quoi!

OK, je niaise. J’ai jamais été évidente et je lui ai jamais dit ce que je ressentais pour lui.

Parce que je suis trop coincée/gênée, parce que je manque de confiance en moi, parce que j’avais peur que la journée qu’il le saurait, bah, il me dirait qu’il m’aime pas pantoute et qu’après il y aurait un gros malaise entre nous.

Fait que je reste là, à me convaincre que c’est pas grave parce que si lui avait un intérêt pour moi, il me le dirait… T’sais les gars font plus les premiers pas, bla bla bla.

C’est dans ce temps-là que nos chums de fille essaient de nous « crinquer » à lui dire! Y’en a même toujours une qui ose utiliser la phrase « YOLO, Steph! », et t’embarques en disant : « Oui je vais le faire, je vais lui dire!! » (Mais tu mens, bien évidemment, juste pour qu’elle te crisse patience.)

Pis tu te claques toutes tes séries avec leurs histoires à l’eau de rose. Ted le romantique fatiguant de How I Met Your Mother, Chandler et Monica qui deviennent un couple malgré le fait qu’ils sont amis depuis mille ans…

Mais je me suis surtout laissé influencer par un épisode de Brooklyn 99, celui quand Rosa dit à Jake de dire à Amy qu’il l’aime, de lui dire qu’il est « une option ». Ces mots-là mon frappée en pleine gueule; comment veux-tu qu’il vienne vers toi s’il ne sait pas que t’es une option!

Ç’a mariné, cette histoire-là, être une option. Suis-je une option?

Est-ce que tu vas te sentir mieux après lui avoir dit? « Salut, je suis une option si jamais ça t’intéresse… Ah et bonne journée! »

Ça sonnait simple à mes oreilles. Inoffensif, même.

Pis pour vrai, je me suis sentie bien après. J’ai pas tant eu le résultat que je voulais, pour être honnête, mais c’était délivrant.

Toi, lui as-tu dit que tu es une option, pour voir?

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre