Menu

Le chialage : l’art de pas s’calmer les nerfs

Avant toute chose, je tiens à te mettre en garde. Cet article comporte son lot de chialage, mais se veut aussi humoristique et à prendre avec légèreté.

Bon ok. Là, on va arrêter de se mentir à soi-même, on a tous un p’tit côté chialeux bien caché en dedans de nous. Que ce soit des trucs bien banals, du genre quelqu’un qui se ronge les ongles ou bien un néon qui fait du bruit, ou alors des trucs plus sérieux du genre les promesses électorales, on a tous un petit pet peeve. T’sais la, un p’tit truc qui nous irrite au plus haut point.

J’ai remarqué que le mien, c’est les gens qui disent « si j’aurais ». J’ai réalisé que je ne suis pas la seule à grincer des dents lorsque j’entends ce petit combo de trois mots! En sondant mes amis (lire ici: ma population Facebook), j’ai découvert que beaucoup d’entre nous avons des irritants en commun, en commençant par… (roulement de tambour) …la conduite automobile des gens !!! Et oui, notre grand gagnant!

Rien de plus énervant que de suivre quelqu’un qui roule à 40 dans une zone de 50, ou encore pire, qui ne met pas son clignotant pour tourner. Pourtant, on a probablement déjà fait l’une des deux choses mentionnées plus haut auparavant. Je dois admettre que moi aussi, les gens qui conduisent mal, ça m’énerve.

téléphone colère appel
Source

J’ai aussi remarqué que chaque métier vient avec son lot d’irritants. Par exemple, dans le service à la clientèle, il y a toujours LE ou LA client.e qui vient te chercher. T’sais là, celui ou celle dont tous tes collègues t’ont parlé pour X raison et que tu reconnais dès les premiers échanges de paroles. Lors de ma courte carrière de vendeuse dans une boutique, mon irritant principal était les gens qui répondaient à mon « Bonjour! » par un « tu m’descendras ça ». Même pas de s’il-vous plait. En plus, ça venait principalement de personnes âgées, comme si ça leur permettait de mettre leurs bonnes manières de côté, d’être servies par une p’tite jeune.

À présent, j’peux t’affirmer que mon job de prof m’en amène aussi, des pet peeves, pis pas à peu près!

Ça part de stylos qui font « clic clic » aux jeunes qui baillent bruyamment, au projecteur qui veut pas fonctionner pis au chauffage de ta classe qui semble avoir deux températures : pôle nord ou forêt amazonienne. Sans parler du photocopieur qui brise au moment où t’es le plus pressé (collègues enseignants, you know what I mean).

En tout cas, tout ça repartirait bien un autre sujet mais bon, je vais m’abstenir. La dernière chose que les gens semblent trouver irritante, ce sont les réseaux sociaux. Étrange et ironique à la fois non? Je t’explique. Ce qui est fatiguant et énervant avec Facebook par exemple, c’est que c’est si facile de commenter et de donner son opinion sur tout derrière un écran que certains en perdent leur filtre et leur respect lorsqu’ils écrivent des commentaires. J’en lis parfois sous des articles de journaux puis honnêtement, je suis déchirée entre être offusquée ou bien aller me chercher un popcorn. C’est selon moi d’un ridicule absolu d’aller insulter des gens (qui souvent sont des inconnus) juste parce que leur opinion diffère de la nôtre. Derrière un écran en plus, pathétique.

Bon, j’ai fini mon chialage. Pis toi, c’est quoi qui te fait rager dans la vie?

Parce que t’sais des fois, ça fait du bien de chialer.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre