Menu

C’est quoi ton parcours?

J’ai une grosse question pour vous aujourd’hui, qui me touche personnellement : A-t-on vraiment besoin d’un diplôme pour réussir, de nos jours? Ne partez pas en peur, je m’explique.

J’ai beaucoup d’intérêt dans la vie, de passions et une envie insatiable d’apprendre. Sauf que j’ai juste une vie.

Je pense qu’en 2019, je n’ai pas à choisir un seul domaine, un seul métier à faire toute ma vie. Cela ne me ressemble pas et je ne serais pas heureuse. Mais si je me mets à aller aux études pour chaque métier ou intérêt, je ne sortirai jamais du système scolaire. Faut-il que j’obtienne un diplôme pour chaque métier et que je passe mon temps à l’école sans pouvoir exercer mon plein potentiel sur le marché du travail, pour réussir?

Là, vous allez me dire : « Ben Cloé faut choisir, t’as pas le choix. »

First, on a toujours le choix et il y aura des conséquences pour chacun d’eux. Secundo, la vie évolue tellement vite et elle peut changer en un claquement de doigts. J’aime de loin vivre ma vie pleinement en faisant des choses que j’aime, plutôt que de rester dans la même entreprise à faire la même chose pendant 30 ans et en sachant très bien que je ne suis pas heureuse. Mais bon, ça c’est un autre sujet.

Feriez-vous autant confiance à quelqu’un qui n’a pas de diplôme, à un autodidacte qui a appris à partir des autres et qui a autant de compétences qu’un diplômé?

Un autodidacte, c’est quoi? C’est quelqu’un qui s’est instruit par lui-même, sans professeur. Pas nécessairement seul, mais qui s’est inspiré des autres, qui a eu un mentor mais qui n’a pas nécessairement passé par le système scolaire. Quelqu’un dont les connaissances ne sont pas défendues par un titre ou un diplôme obtenu.

Les personnes autodidactes sont capables de se former seules, et souvent, elles essaient d’aller plus loin pour que leur crédibilité ne soit pas mise en doute. Elles doivent sans cesse se prouver, mais elles sont persévérantes et elles ont soif d’apprendre. Les autodidactes sont curieux, autonomes, passionnés, intuitifs et ils n’hésitent pas à sortir du cadre préétabli par le système scolaire ou sociétal.

Avec toutes l’informations que nous avons accès maintenant, ce ne sont plus seulement les professeurs qui sont les seuls à transmettre le savoir. Tout le monde, avec de la volonté, du temps et de la passion, est capable d’apprendre un métier, un sport, un hobby.

Je ne mets pas tous les métiers dans le même bateau. Je concède que je préfère un chirurgien diplômé que quelqu’un qui n’a pas exercé et qui a appris seul dans ce domaine. Il y a des exceptions, bien sûr, mais reste que, à part les métiers où la vie des autres ou de soi est entre les mains du professionnel, je crois sincèrement aux capacités de la personne qui veut exercer ET qui a fait ses preuves en bossant dur, qui s’instruit et qui continue de s’instruire sans arrêt.

Mon but n’est pas de créer une compétition entre les diplômés et les autodidactes. Les deux ont des qualités et des défauts propres à eux et ils travaillent autant les uns que les autres.

Je vous pose cette question car je me la pose à moi-même depuis longtemps. J’ai cru pendant trop de temps qu’il me fallait un diplôme pour avoir la crédibilité de ce que je faisais comme métier MÊME SI je savais que je n’en avais pas besoin pour confirmer mes capacités dans celui-ci. Comme si j’avais un genre de syndrome de l’imposteur (hein papa, on se ressemble tellement). Mais bon, ça, c’est un autre sujet.

Je sais ce que je vaux, je sais ce dont je suis capable. Le plus difficile  dans le fait d’être autodidacte, c’est de prouver aux autres qu’on est autant légitime que ceux qui ont un parcours scolaire (car le diplôme apporte la sécurité) et qu’il faut avoir confiance en soi. Et je me remercie d’écrire ces mots-là en ce moment, car ça me donne mon boost pour accomplir mes projets et je vais réussir aussi bien car je travaille fort pour ce que je veux et j’ai ben de la persévérance. Vous allez voir ma petite face bientôt, j’en suis certaine.

Et vous?! Je veux vous entendre. C’est quoi votre parcours professionnel? Qu’avez-vous fait pour vous rendre où vous êtes? Hésitez-vous à vous embarquer dans un projet? Qu’est-ce qui vous retient? Ayez confiance en vos capacités et le monde sera à votre portée!

Source

2 thoughts on “C’est quoi ton parcours?

  1. Mets en que j’y crois! Malheureusement, ma famille n’y croyait pas vraiment, mais j’ai quand même essayée aprés qu’une personne significative plus âgée que moi m’a dit un jour que ce n’est pas tout le monde qui était fait pour le système scolaire. Malheureusement, je me suis retrouvée dans un milieu de travail qui ne me supportait pas vraiment et qui ne semblait pas vraiment croire en moi (comme ma famille). Par contre, mon chum lui croyait vraiment en moi. Je me suis donc acharnée quand même, j’ai préservée, jusqu’à m’en rendre malade… J’ai donc décidé de faire un retour aux études, à 33 ans. Je rush ma vie depuis 2 ans, mais pour le moment j’ai comme objectif d’avoir au moins un diplôme d’étude supérieur. J’essaye vraiment d’aller jusqu’au bout, mais il y a tjrs une grande partie de moi qui me dit que j’ai pas besoin de ça pour faire ce que j aime. Donc oui, j’y crois, mais à cause de quelques mauvaises expériences j’en ai décidé autrement. (Pour le moment )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre