Menu

Vive les germaines!

J’ai envie, dans ce texte, de démocratiser le mot « germaine », si communément utilisé dans notre jargon québécois, pour défendre toutes ces femmes qui ont déjà été appelées par ce titre que j’affectionne tant (notez mon sarcasme ici, bien sûr…).

J’étais en voiture avec mon copain et nous écoutions un podcast dans lequel les animateurs discutaient de l’impact des caractères de chacun dans un couple et de comment cela pouvait influencer la dynamique de la relation (ça sonne comme si nous étions en thérapie de couple, mais ne vous en faites pas, mon couple se porte bien!). Bref, à la fin de l’enregistrement, mon copain et moi discutons de nos caractères respectifs et de comment ils influencent notre relation. Puis, mon amoureux me dit  : « Ouin, mais toi, tu es un peu germaine! » Je l’ai regardé dans les yeux et j’ai répondu que j’étais fière d’être une femme indépendante qui menait à terme ses projets et que, si j’étais un homme, jamais il n’aurait utilisé ces termes pour décrire ma personnalité.

Je dénonce donc aujourd’hui le double standard qu’il y a entre les hommes et les femmes quand on parle de personnalités organisées et dynamiques, qui sont en mesure de bien gérer et mener leur vie (avoue que tu as aimé mon jeu de mots ici). Pourquoi un homme vu par ses pairs comme une personne leader, entreprenante et organisée, sera reconnu positivement, alors qu’une femme possédant les mêmes qualités sera vue comme une germaine autoritaire et contrôlante? Je n’aime pas le fait que les gens qualifient ces attributs chez une femme avec un terme qui se veut comme une insulte, alors qu’en réalité, il s’agit de traits de personnalité valorisés par la société occidentale. Avez-vous peur de perdre un pouvoir? Vous sentez-vous menacé par des personnalités fortes, qui savent ce qu’elles veulent et qui osent aller le chercher?

Et pire, ces mêmes personnes vont supposer que la « germaine » est comme cela dans toutes les sphères de sa vie, spécialement dans sa vie de couple ou de famille, et qu’il faut sauver le pauvre homme de cette « @!»$?/* de folle ».  Ben voyons! Une femme saine et en contrôle de sa vie n’enlève rien au contrôle que son amoureux peut avoir sur sa propre vie, sur ce qu’il doit manger, porter et faire de ses temps libre; si c’est le cas, il s’agit d’une relation toxique à mes yeux. Une « germaine » devrait être considérée comme une femme capable de gérer toute la charge mentale qu’elle peut ressentir tout en menant une vie équilibrée (entre le travail, les amis, le couple et la famille, si elle en a une, les doutes et insécurités qu’il faut cacher pour rester forte, les pressions sociales d’être une bonne travailleuse, une bonne amie, une bonne amoureuse, il y a de quoi se perdre longtemps dans les méandres du cerveau de la femme!).

Je veux donc dire à toutes ces femmes qui se sont déjà fait dire qu’elles étaient des germaines de continuer à faire briller votre personnalité et vos idées et d’être entreprenantes! Vous êtes incroyables, chacune à votre façon! Soyez fières d’avoir des idées plein la tête et de ne pas les avoir dans les pieds, et surtout, de ne pas avoir peur de les accomplir! La société ne s’en portera que mieux selon moi.

Et, pour ceux et celles qui se demandaient comment la conversation avec mon amoureux s’est terminée après que je lui aie dit ma vision de la germaine : il m’a regardée dans les yeux, m’a donné un bec sur le front en me disant : « Tu as bien raison! »

3 thoughts on “Vive les germaines!

  1. C’est triste de comparer les femmes qui ont du leadership, qu’elles sont fonceuses, dynamiques, organisées, confiances en elle et 1 000 000 d’autre qualité à des germaines…

    Pour moi une femme leader est une femme qui est une fonceuse, une personne entreprenante, organisée, confiance en elle qui sait où elle va dans la vie. C’est caractéristique sont rarement associé à une germaine.

    La Germaine est ce que l’homme contrôlant « freak contrôle » est pour l’autre sexe.

  2. Finalement le mot « gère mène » (Germaine) n’est pas dénigrant en soi 🙂 C’est plutôt un compliment teinté de sarcasme ou manque de vocabulaire :)) ! Les Germaines de se monde ont accomplie de grandes choses. Perso, ça me fait plutôt rire cette expression de Germaine car ceux qui qui se plaignent des « gère mène » sont ceux ou celles qui ont le plus besoin d’être géré et guidé. Voilà!

  3. Je pense qu’on peut donner une signification un peu différente à ce terme de « Germaine ». Pour moi, une « Germaine » est une femme plutôt dictatrice qui ne prend pas en compte les besoins et désirs des autres. Elle organise certes mais toujours dans son optique à elle-même, parfois en éclaboussant et en piétinant les autres. Voilà pourquoi pour moi, une « Germaine » est négatif. Par contre, une femme bien organisée, qui sait arriver à ses buts avec respect des autres, de leurs besoins et de leurs désirs, est une femme qui sait arriver à ses fins, accomplir ses objectifs et ses rêves tout en respectant les autres et c’est bien remarquable. Et ceci vaut autant pour les femmes que les hommes. Il y en a des hommes « Germaine » qui piétinent les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de