Menu

Ode aux journées paresse

Théoriquement, l’hiver vient tout juste de commencer, mais on s’entend qu’il fait déjà froid depuis longtemps. Nos déplacements sont réduits; on ne sort plus beaucoup. Du moins, on aimerait limiter nos sorties autant qu’on le peut pour rester au chaud chez soi!

Eh bien, il n’y a aucun mal à ça, les journées où on veut rester à la maison. 

Je veux faire l’éloge de ces journées où on reste en pyjama ou en mou sans sortir pendant toute la journée.

Ces journées où on prend le temps de se préparer un bon chocolat chaud réconfortant avant de s’installer, bien enrobé.e dans une doudou, devant un film quétaine.

Ces journées où les restants vont servir de repas, sans cassage de tête. 

Ces journées où un bain moussant peut s’éterniser sans problème.

Ces journées où on oublie que demain existe.  

Ces journées où la productivité est laissée de côté pour recharger à fond ses batteries. 

Mon copain et moi appelons ça des « Potato Days ». Parce qu’on se sent comme des patates, mais il faut avouer que, de temps en temps, ça fait le plus grand bien du monde!

Au début, je culpabilisais et j’avais l’impression de perdre une journée quand je décidais de ne rien faire pour relaxer. Mais, un jour, j’ai réalisé que c’est nécessaire. Avec des horaires chargés qui ne laissent pas de place au repos, on n’a pas le choix de s’arrêter de temps à autre pour refaire le plein d’énergie et de réconfort.

Le bonheur? Rattraper ses séries sur Netflix, terminer un livre qui traîne depuis longtemps, regarder un film de Noël, cuisiner des biscuits, jouer aux Sims… et ce, sans aucune culpabilité! 

Le temps des fêtes est idéal : réserve-toi une journée où tu ne prévois voir personne d’autre que ton chat et Maman j’ai raté l’avion. Prépare-toi un bon chocolat chaud maison et des biscuits en pain d’épice, puis installe-toi dans ta doudou sur ton divan en ne prévoyant te relever que pour tes besoins naturels. That’s it.  

Le temps des fêtes ne doit pas être synonyme de stress avec les achats de cadeaux, les nombreux soupers, la bouffe en abondance…

Prenons le temps de penser à soi et de relaxer.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre