Menu

2020 : l’année de l’acceptation de soi

En 2020, je me souhaite l’acceptation. L’acceptation des choses qu’on peut changer mais surtout l’acceptation des choses que l’on ne peut pas. Comme le dit si bien la prière de la sérénité, je me souhaite la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer les choses que je peux, mais surtout, la sagesse d’en connaître la différence.

J’ai tellement souvent essayé de me changer. Essayer de calmer ma personnalité de fofolle, qui a beaucoup d’énergie – parfois trop – et surtout, qui fait du bruit. Parce que je marche fort, je parle fort, je ris fort et je déplace de l’air. D’innombrables fois, j’ai tenté de me raisonner et de prendre mon trou dans différentes situations sociales. À presque 25 ans, je commence à me rendre compte qu’on ne peut pas changer de nature. Au fond de moi, je serai toujours la grande gueule et le p’tit clown qui aime faire rire ceux et celles qui l’entourent.

Et si, en 2020, je me disais why not? Et si j’apprenais à m’assumer sans remords en me disant « eh ben, tant pis pour les autres qui sont pas contents »?

Pour 2020, je me souhaite de m’aimer entièrement. Sans « mais » et sans « sauf que ». M’aimer malgré mes défauts, aussi gossants soient-ils. Je me souhaite de comprendre que malgré un désir fort de changer les choses, ça se peut qu’elles ne changent pas. Je me souhaite d’accepter une bonne fois pour toutes le fait que je suis awkward, que je sais pas quand arrêter de parler pis que mes blagues sont plates. Paraîtrait que ça fait mon charme.

En 2020, je souhaite de m’aimer comme j’aime mes ami.es. Avec leurs défauts tannants et leurs qualités extraordinaires. En acceptant que tout n’est pas parfait, mais que c’est parfait comme ça.

Source

3 thoughts on “2020 : l’année de l’acceptation de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre