Menu

J’ai une phobie de conduire

J’ai une phobie de conduire. Y’a des gens qui ont peur des serpents, d’autres du noir, des hauteurs ou des araignées. Moi, je suis terrifiée juste à l’idée de prendre le volant.

Il y a presque 10 ans, à l’aube de commencer mes cours de conduite, je criais haut et fort que j’allais les suivre dès que possible, que c’était une liberté qui n’avait pas de prix et que personne n’allait pouvoir m’arrêter. J’ai 25 ans et je n’ai pas pris le volant depuis 2015.

Ma phobie de conduire est arrivée en même temps que mon trouble d’anxiété généralisée, et même si ce dernier est de mieux en mieux contrôlé, la peur de conduire me fige encore et m’empêche parfois de dormir la nuit.

Je suis terrorisée à l’idée de prendre le volant sur l’autoroute, comme si je mettais ma vie en danger chaque fois. Car c’est réellement ce que mon cerveau pense : que je suis à risque de mourir chaque fois que je prendrai le volant. Mais pas une chance sur un milliard comme ça devrait être,  plus comme une chance sur 2. On va se le dire : lorsqu’on prend le volant, on a toujours une chance de perdre la vie. Mais pas plus ni moins que lorsqu’on est à pied ou en autobus ou en avion. Il y a des gens qui meurent en faisant l’épicerie. Ça, ma partie de cerveau encore rationnelle le sait.

Mais c’est vraiment mon irrationnel qui prend le dessus. J’ai l’impression que conduire serait une perte de contrôle totale sur ma vie, et dieu sait que les anxieux détestent perdre le contrôle. Il n’a fallu que 2-3 premières expériences de conduite traumatisantes avec un instructeur qui me hurle dessus pour me décourager, il y a 5 ans. Même si tout le monde me dit que c’est rien, que tout le monde le fait, que je suis capable, je me sens comme une claustrophobe pognée dans un ascenseur.

Je sens que je suis bientôt prête. Je sens qu’il ne reste que quelques années et que je serai capable de battre cette phobie. Je sais qu’un jour, je vais conduire sans sueurs froides et sans ce constant feeling de la mort qui attend au coin de la rue. Un jour. Mais peut-être pas demain.

Source

One thought on “J’ai une phobie de conduire

  1. Même chose pour moi, je te souhaite que ça passe, moi , rendue à 61 ans, la peur est toujours présente, j ai lâché prise, décidé de me laisser conduire, cela veut pas dire que c est la bonne chose à faire mais bon , bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre