Menu

Un habit tracker, en bref pas bref

On entame janvier et pour certains, les résolutions ont déjà pris le bord. Pour tenter de les tenir le plus longtemps possible, j’ai décidé de me créer un habit tracker. Dans la même gamme que les bullet journal (on en parle ici, ici et ) ou les vision board (on en parle , et ), cet outil permet de faire le suivi de ses habitudes ou de ses objectifs chaque jour.

Les formes et les façons de faire sont nombreuses. J’aurais pu faire un article complet sur chacun des points qui vont suivre, mais comme c’est la première fois qu’on aborde le sujet en profondeur sur la Fab, je vais tenter de recenser le plus de détails possible pour vous guider dans la création d’un habit tracker!

1. Choisir l’utilité

Un habit tracker a deux grandes utilités : développer de nouvelles habitudes ou s’auto-observer.

Dans le premier cas, j’écrirai mes résolutions, donc les choses que je souhaite développer ou améliorer. Je cocherai ensuite ce qui a été réussi chaque jour, chaque semaine, chaque mois, au choix. Ainsi, je vois ce que je dois réajuster et travailler autrement, puis j’apprends sur mon évolution.

La deuxième option permet d’apprendre à connaître ses besoins et ses envies. Par exemple, je peux me faire un code de couleur pour répertorier mon humeur de la journée ou encore, faire un graphique pour noter mes heures de sommeil. Il va sans dire que les deux sont complémentaires. Ainsi, je suis moins productive quand je dors 10 heures par nuit au lieu de 8, mais je m’endors plus rapidement lorsque j’atteins l’objectif « lire 10 minutes par jour »? Ce n’est probablement pas une coïncidence.

2. Choisir la forme

Ici encore, deux grandes façons de faire : selon une période de temps ou par résolution.

Dans le premier cas, chaque tableau correspond à une journée (ou toute autre durée pertinente) au cours de laquelle j’ai plusieurs objectifs à accomplir. Au sein de ce tableau, je peux choisir d’intégrer des sous-sections par catégorie ou par moment de la journée.

Dans l’autre cas, chaque objectif a son propre tableau. Alors, si j’ai 9 objectifs, mon habit tracker sera composé de 9 petits tableaux.

3. Choisir un thème

C’est la partie qui me rend le plus enthousiaste par rapport aux habit tracker. Je pourrais certainement choisir des options classiques en faisant des tableaux, des listes ou des graphiques, mais ce serait trop simple pour la ludique que je suis. J’opterais pour un jardin où chaque fleur est un défi et chaque pétale, une journée. Qu’on me dessine une armurerie à la Game Of Thrones où je pourrai colorier une épée par défi réussi et ainsi me motiver à en avoir assez pour vaincre le Night King. Ou encore, je me ferai un mood tracker de l’espace où je colorierai chaque jour des planètes et des étoiles.

4. Choisir un support

Selon mes recherches, la plupart des habit tracker se font à la main. Dans un cahier fait pour ça, sur une affiche, sur plein de petites affiches, jumelé à un mood board, un vision board, dans un bullet journal… Et pour ceux qui n’auraient pas envie de prendre le temps de crayonner, il suffit d’opter pour une app!

En bref (pas bref), c’est ça, un habit tracker. Si ça vous tente, montrez-moi dont le vôtre en commentaires, question que j’enrichisse mon Pinterest. Sur ce, bonnes résolutions!

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre