Menu

Ce qu’il y a dans ta tasse de café

Allô toi, caféinomane de service. Oui, toi qui bois environ une carafe par jour, toi qui prends ton café en perfusion. Faut qu’on se parle, surtout si t’es le genre de personne qui prend son café déjà moulu dans une épicerie. Si t’as envie de faire passer ton expérience à un autre niveau, je t’invite à lire les lignes qui suivent. Par contre, si ton café instantané qui se mélange directement dans de l’eau chaude te convient, je peux rien pour toi!

On va commencer par clarifier le fait ici que je ne prétends pas être un expert, loin de là. Aussi, mes goûts ne sont pas nécessairement les tiens, so ne me prends pas nécessairement au pied de la lettre. La première chose que tu devrais prendre en considération, c’est l’endroit où tu achètes ton café. T’sais, acheter son café dans une épicerie, c’est comme acheter du vin dans un dépanneur. C’est bon pour dépanner dans ton party de famille ou pour un cadeau de dernière minute. Aller dans une vraie shop de café, c’est la vie. Tu vas avoir des pastilles de goût, des gens pour te conseiller et, souvent, du café de meilleure qualité.

Quand on parle de qualité, ça concerne, par exemple, la torréfaction (la cuisson) de ton café. Souvent, les grosses compagnies massacrent leurs grains pour faire du plus gros volume. Ils tuent le goût en quelque sorte. L’avantage d’une marque plus spécialisée, c’est que tu vas pouvoir retrouver un goût spécifique que tu aimes. Aussi, tu devrais regarder la date de torréfaction. Plus la date est récente, plus tu auras de fraîcheur. Si tu as le luxe de te payer un moulin à café et de moudre toi-même chez toi, c’est encore mieux. Tu auras encore plus de fraîcheur.

Pour boire un bon café à la maison, pas besoin d’avoir une machine à 2 000 $. Il y a de très belles options plus abordables. Pour les options sans machine, tu as le V60 et l’AeroPress qui sont à moins de 50 $ chacun. Dans les machines, une machine espresso de base, c’est environ 200 $. Pas besoin d’avoir le giga modèle pour de bons résultats. L’important, c’est la fraîcheur du grain.

Il y a plusieurs cafés qui torréfient dans le coin de Québec. C’est une bonne chose de savoir ce qu’il y a dans ta tasse et, en plus, ces cafés qui torréfient eux-mêmes sont plus écologiques puisqu’ils réduisent le nombre d’intermédiaires entre la plantation et ta tasse. Ceux que j’apprécie bien sont : La p’tite Brûlerie, le Nektar, le Café Saint-Henri et le Mayflower. La prochaine fois que tu passes par l’un d’eux, n’hésite pas à demander des conseils aux employés. Ils sont là pour ça, amener un peu de leur passion dans ta tasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre