Menu

Syndrome de l’imposteur : reconnaître ses réussites

Je suis une personne qui a tendance à attribuer ses succès à des éléments extérieurs comme la chance ou encore les contacts. Honnêtement, je n’ai jamais réalisé que cette façon de penser était un syndrome et qu’il en touchait plusieurs.

Durant la dernière année, j’ai eu plusieurs événements dans ma vie que je ne réussissais pas à expliquer autrement que grâce à la chance, aux gros efforts, au bon moment, etc. Je n’ai jamais été capable de dire que je méritais ces opportunités grâce à moi et à ma personnalité. Pendant mes études universitaires, je réussissais très bien mes cours. Je justifiais ces réussites en me disant que le programme était facile et non parce que j’étudiais bien et que je méritais ces notes. J’ai été choisie dans un stage à l’international et je me disais : « je devais probablement être une des seules candidatures et une des seules avec tous les critères satisfaisants » . J’ai complètement mis de côté la lettre de motivation que j’avais envoyée, mon curriculum vitae ou encore l’entrevue que j’avais passée. Et puis, j’ai obtenu un bon emploi et je me disais encore une fois que je devais être la seule à avoir postuler ou que les autres n’avaient vraiment pas les compétences.

Puis, une amie m’a envoyé une vidéo parlant du fameux syndrome de l’imposteur. J’avais déjà entendu parlé de ce syndrome, mais sans y avoir réellement porter attention. Je peux vous dire qu’en regardant la vidéo, je me suis totalement reconnue. Dans les succès que j’ai connus et que je n’ai jamais identifiés comme relevant de mon accomplissement personnel, j’avais toujours cette peur constante. Celle qui, un jour, ferait réaliser aux gens autour de moi qu’il se sont trompés et qu’ils avaient surévalué leur perception de moi et de mes compétences. C’est un sentiment qui te fait sentir moins compétent que les autres et qui t’empêche de reconnaître ta vraie valeur.

Bref, en cette nouvelle année qui débute, voici une de mes résolutions : me débarrasser de ce syndrome et être fière de mes réussites et de ce que j’accomplis. Si certaines personnes se reconnaissent également à travers ce syndrome, alors j’espère pour vous que vous allez entreprendre le même petit changement dans votre tête et enfin vous accorder du mérite.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre