Menu

Un petit tour à l’Isle Madame

Isle quoi? Bien oui, vous avez bien lu… Isle Madame!

C’est à ce moment que je vous donne le droit de prendre quelques secondes pour faire une petite recherche Google…

C’est bon, vous y êtes? C’est parti!

Lorsqu’à l’été 2016, après être revenue de l’Ouest canadien, j’ai eu la confirmation que je serais monitrice de français pour une 2e année avec le programme Odyssée, j’ai eu la même réaction que la majorité des gens qui entendent ce nom pour la première fois : je m’en vais à l’Isle « de quessé »?

En effectuant mes recherches, j’ai sauté de joie en sachant que j’irais vivre au Cap Breton… à vrai dire, j’allais vivre sur une île dans une île. Ce que je ne savais pas, par contre, c’est que j’allais découvrir une merveilleuse petite communauté acadienne, où la puissance de l’océan se mélange avec le calme d’un lac d’eau douce et où un vent de 90 km/h s’avère être qu’un petit vent. Là, où le français se mélange à l’anglais en offrant ce petit accent acadien qu’encore aujourd’hui, je me surprends d’avoir conservé lorsque je dis certains mots, et ce, même plus de deux ans après mon passage.

J’aimerais donc vous partager aujourd’hui mes quelques coups de cœur que j’ai eus en allant vivre là-bas, le temps d’une année scolaire.

Les diverses plages

Celles-ci ne sont pas trop difficiles à trouver : l’Isle Madame regorge de petites plages. Les gens de la place pourront facilement vous dire d’aller à la plage de Pondville, d’aller vous promener à celle de Cap-Rouge, à celle de D’Escousse et j’en passe. Selon ce que vous aimeriez ramasser sur le bord de l’eau (dollars de sable, verres polis par la mer, coquillages, etc.), ils pourront même vous guider vers la meilleure pour vos trouvailles.

La Goélette à Pépé

Pour un café offert avec un sourire contagieux, un arrêt s’oblige à la Goélette à Pépé. Que ce soit pour prendre un café au passage ou pour le siroter sur place, n’hésitez pas à entrer à l’intérieur du café pour en apprendre un peu plus sur les familles et leurs sobriquets.

La Goélette, comme nous la nommons sur place, donne aussi la possibilité aux gens de la place de vendre leurs créations. Il vous sera donc possible de trouver entre autres des bonbons, des savons faits à la main, des accessoires, des décorations réalisées avec des pièces de voitures recyclées et des foulards. Le choix est varié et surtout invitant lorsque nous savons que nous pouvons contribuer à l’achat local en encourageant les artisans de la Nouvelle-Écosse.

Les classiques levers/couchers de soleil

Ayant vécu presque 10 mois à l’Isle, j’ai eu la chance de voir différents levers et couchers de soleil sur l’océan.

Mes préférés allaient sans hésitations aux levers de soleil en hiver où le ciel mélangeait très souvent le violet et l’orangé. Ces brefs moments méritent, je crois, de se lever un peu plus tôt le matin pour voir la splendeur que la nature a à nous offrir.

En me laissant bercer par les vagues de l’océan, plutôt dire les vagues de la place, j’ai eu la chance de côtoyer des habitants qui ont à cœur leur Isle et qui ont à cœur la langue française. Plusieurs tempêtes ont passé mais elles m’auront appris à vivre un peu plus go with the flow, ce qui n’est jamais de refus, surtout en contexte de vacances. Depuis mon année comme monitrice, je suis retournée une fois à l’Isle Madame et je peux vous assurer que ce ne sera pas la dernière, car elle et moi avons encore beaucoup à nous dire.

Je suis consciente que vivre 10 mois sur place versus quelques jours de passage n’est pas comparable, mais la liste est longue sur ce que nous pouvons trouver à l’Isle Madame. Une chose certaine, vous n’y trouverez pas de cinéma, ni de grands magasins et encore moins d’autobus de ville, mais si vous êtes des amoureux de la nature et que le bord de l’eau vous interpelle, vous pourrez y trouver votre compte « pour sûr »!

Par Marie Hélène Bou Nader

Crédits photos : Marie Hélène Bou Nader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre