Menu

J’ai peur pour toi

J’ai peur pour toi parce que tu ne vois pas ce que je vois. 

Tu côtoies ces personnes, plus brisées les unes que les autres. Je te vois essayer de les réparer alors que toi-même tu tombes en pièces. Tu les laisses même prendre quelques morceaux qu’ils ne te redonneront jamais. Pourquoi? Pour oublier ton malheur à toi en te concentrant sur celui des autres? Pour éviter à quiconque de se sentir aussi misérable que tu penses l’être? 

Peu importe la raison, c’est un poison dangereux. Parce que tu vaux tellement mieux que ça. 

Je ne sais pas trop pourquoi tu te lances encore et encore à pieds joints dans cette relation avec ce gars qui ne sait pas te respecter.  Est-ce l’incapacité d’être seule pour ne pas faire face au miroir? Ou t’accroches-tu à la douleur comme un enfant à son ourson après un cauchemar parce que tu ne connais rien d’autre? Un peu des deux, j’imagine.

Tu le sais au fond de toi que tu t’embarques encore une fois dans une idylle destructrice. Au début, c’est beau, non? Mais quand tu crois qu’enfin le vent a tourné en ta faveur, l’orage revient en force, dévastateur… Alors, pourquoi retourner dans ses bras alors que tu sais que le beau temps après la tempête n’est que passager avant l’ouragan?  

Tu fais du hula-hoop avec le cercle vicieux dans lequel tu danses depuis trop longtemps. Je sais que tu crois que tout va s’effondrer si tu laisses tomber le cerceau, mais c’est faux. Sors de la prison que tu t’es créée pour te protéger.

Je sais que ça fait peur sortir de sa zone de confort, mais tu ne peux pas t’imaginer le bien que ça te fera. De retrouver ton sourire, ton éclat, ton vrai toi. Tu as le droit à ton bonheur à toi, solide et indépendant. 

Et surtout, tu as le contrôle. Tu ne l’as pas sur les autres, mais tu l’as sur toi. Tu as le pouvoir de t’éloigner des gens qui te font du mal et de t’entourer de ceux qui comptent. Tu as le pouvoir de dire non et de dire oui. Tu as aussi le droit de ne pas savoir ou de changer d’idée. Ce que tu dois savoir, c’est que tu as le pouvoir de prendre tes propres décisions à toi.

T’es belle. Vois-le comme moi je le vois.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre