Menu

T’as maigri, t’es belle, lâche pas

Tu as sûrement raison, dans le fond. Tu as raison de dire que je suis belle, parce que c’est vrai, je le suis. La différence, c’est que je ne le sais pas, parce que avoir confiance en soi est un travail d’une vie. En plus, avec toi qui me dis que j’ai maigri et de ne pas lâcher, tu comprendras bien que l’estime de soi peut être encore plus difficile à développer.

Tu as sûrement raison de dire que j’ai maigri. C’est vrai, j’ai maigri. J’ai mis les efforts nécessaires pour atteindre mes objectifs.

Tu as raison de me dire de ne pas lâcher. C’est vrai, il ne faut jamais abandonner nos rêves ou ce qu’on veut accomplir dans la vie.

Là où tu as tort, c’est quand tu rassembles ces trois minimes phrases en une seule. Imagine que quelqu’un te dise toujours : « Tu as gagné, tu es vraiment bon. » La journée où tu vas perdre, est-ce que ça fait de toi quelqu’un qui n’est pas bon? Attends, je te donne un autre exemple. Disons que je te dis : « Tu es incroyablement belle avec tes cheveux bouclés, reste comme ça. » La journée où tu vas avoir les cheveux plats parce que tu n’as pas eu le temps de les friser, vas-tu réellement te sentir belle ou tu vas commencer à expliquer à tout le monde que tu n’as pas eu le temps de te friser les cheveux ce matin par peur qu’on ne te dise pas que tu es belle cette fois-ci.

C’est bidon comme exemples, mais je suis certaine que tu peux l’appliquer avec des phrases concrètes que tu as reçues une fois dans ta vie et dont tu te rappelles comme si c’était hier. Des phrases qui viennent te hanter, d’une certaine manière.

Parce qu’on va se le dire, ce n’est pas qu’une seule personne qui porte des commentaires à l’égard des autres, mais bien la majorité de notre entourage. Pis parfois, ça devient problématique. Comme lorsque on parle de poids.

J’ai maigri, alors je suis belle? Non. J’ai maigri. Je suis belle. Deux constats distincts. Je trouve ça triste de me faire dire que je suis belle après m’être fait dire que j’ai maigri. Je reste la belle personne que j’étais même avec les 30 livres que j’avais de plus. C’est moi seule qui en vois les bénéfices physiquement, et toi, ça change quoi à ta vie? Je sais, tu as envie de venir me parler maintenant, tu me portes davantage attention, je mérite enfin une place dans le trône du physique acceptable et non-gênant de se promener avec une personne sans surplus de poids.

Malheureusement, tu fais en sorte qu’à la minute que je prends une livre, j’ai l’impression de retomber. À la minute que quelqu’un ne me dit plus que j’ai maigri, je pense que j’ai pris du poids et qu’on n’ose pas me le dire. Parce que, prendre du poids, c’est tabou. Maigrir, c’est un exploit. Triste réalité. Je me regarde dans le miroir de la même façon que je me regardais il y a 1 an, j’ai toujours mon 30 livres sur le corps.

Dans le fond, je veux seulement te dire à toi, l’individu qui me dit que je suis belle et que j’ai maigri, que je le sais que tes intentions ne sont pas mauvaises, mais fais attention pareil, parce que ça peut causer bien des dommages au niveau de la santé mentale d’une personne. On forge notre estime propre par nous-mêmes, mais aussi par les commentaires des autres à notre égard. Et toi aussi, jeune personne qui m’as toujours repoussée auparavant, si tu reviens me parler aujourd’hui, j’espère que ce n’est pas parce que je suis passée de trois poignées d’amour à une; j’espère que c’est parce que tu as réalisé que j’étais une belle personne intérieurement avant tout.

Une personne peut perdre ou prendre du poids que par de la médication ou une maladie. Alors imagine si tu nommes ouvertement ta joie qu’une personne ait maigri, mais que dans le fond, elle est juste ben malade. Ou si tu mentionnes à une personne qui a pris du poids de faire attention, mais que dans le fond, elle prend de la cortisone tous les jours à cause de sa maladie. On y repassera deux fois pour le savoir-être.

Donc, avant de porter un commentaire sur le physique de quelqu’un, assure-toi de connaître la personne, assure-toi de connaître les intentions de celle-ci face à sa prise ou sa baisse de poids. Assure-toi seulement que ça ne deviendra pas une problématique pour elle de se faire dire qu’elle est belle parce qu’elle a maigri. Il y a des manières de le dire, tout simplement.

Par Sabryna Beaulieu

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre