Menu

Comment (kind of) survivre au stress en 7 étapes!

Le stress.

Parlons-en, du stress.

Si t’as aucune idée de quoi je parle, YAY! Je suis vraiment et sincèrement contente pour toi. Je t’invite tout de même à lire ce qui suit afin de pouvoir mieux comprendre et aider tes proches qui en souffrent probablement autour de toi.

Savais-tu qu’au Québec, plus de 25% des gens âgés de plus de 15 ans affirment éprouver un niveau de stress quotidien élevé?1 Cette proportion atteint même plus de 35% chez les 35-44 ans!2 Et le stress, même si beaucoup le considère encore comme un problème secondaire et peu important, est très néfaste pour le corps humain. En effet, en surabondance, le stress peut s’attaquer à pas mal n’importe quel système de notre corps et donc provoquer des problèmes autant digestifs que cutanés, en passant par le système immunitaire et les problèmes cardiovasculaires. En plus de ça s’ajoutent les troubles de sommeil, de libido, d’appétit et j’en passe.3 Bref, le stress, faut y faire attention. Autant il peut nous servir dans une situation d’urgence qu’il peut nous miner le moral et nous rendre fou s’il est mal géré.

Alors voici une série de petites choses qui peuvent aider en période de grands stress.

*À noter que tout ne fonctionne pas de la même manière chez tout le monde. Cet article n’est en rien un remède à l’anxiété, mais bien quelques trucs afin de mieux la vivre. Je te conseille fortement de consulter un spécialiste si plus rien ne va et d’en parler autour de toi. À la fin, il y a aussi quelques ressources qui pourront t’aider dans ton cheminement.

L’important, c’est d’accepter de se donner une chance. On court d’un bord et de l’autre, on ne se laisse pas le temps de souffler et ensuite on ne comprend pas pourquoi notre stress ne s’en va pas parce qu’on prend 5 minutes par année à penser très, TRÈS, TRÈS fort à sa disparition. Malheureusement, ça ne marche pas d’même.

  1. Prépare ta bouffe à l’avance

Tu stresses chaque jour afin de te nourrir un minimum convenablement sans te ruiner au resto quotidiennement? Préparer quelques repas à l’avance ne demande pas réellement d’effort supplémentaire, sauf peut-être un peu de planification. Que ce soit des sandwichs-déjeuner afin de ne plus skipper le repas le plus important de la journée ou bien de faire un peu plus de chaque souper pour avoir enfin des lunchs au travail et arrêter de culpabiliser, le peu d’effort impliqué vaut souvent le coup!


Crédit photo : Andrée-Anne Dufresne

  1. Va dehors!

Oui. T’as bien lu. Souvent, en période de stress, on peut être tenté de s’enfermer dans une doudou devant sa série préférée, et c’est bien parfait. Mais quand Netflix te demande « Are you still there? », c’est peut-être un signe que tu dois aller te dégourdir les jambes. Premièrement, l’air frais va te faire un minimum du bien et le simple fait de bouger va aider à oxygéner davantage ton cerveau, ce qui ne peut que t’être profitable. Alors que ce soit pour aller prendre une marche ou juste aller porter les poubelles, sors au moins une fois de chez toi dans la journée.


Crédit photo : Andrée-Anne Dufresne

  1. Allume une bougie

Ça peut paraître banal, mais le simple fait d’allumer une bougie fait du bien à l’âme, selon moi. Ça a quelque chose d’apaisant de voir les flammes danser en faisant ressortir les arômes de la cire chaude. Personnellement, quand j’allume une chandelle, on dirait que mon cerveau se dit « Ah! Elle prend soin de moi! », alors que tout ce que j’ai fait c’est craquer une allumette. Entre toi pis moi, j’vais l’prendre! Alors que ce soit d’allumer de l’encens, une chandelle ou de vaporiser de ton parfum préféré dans la pièce, offre-toi un minimum de cocooning.


Crédit photo : Andrée-Anne Dufresne

  1. Va au spa/prends un bain

Alors là, c’est sûr que ça peut varier selon le budget, parce que ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’aller au spa tous les jours (si seulement!). Cependant, la thérapie par l’eau et les changements de température ont fait leurs preuves depuis des siècles! Donc si tu peux te le permettre, une petite séance au spa le plus près est une excellente idée. (Psst! Certains gyms et complexes aquatiques ont des installations semblables à celles des spas nordiques, si jamais t’as déjà un abonnement, profites-en).

Si t’es plus serré.e dans tes moyens ces temps-ci, juste de prendre un bon bain chaud peut faire le plus grand bien.

Tu peux même combiner avec le #3 pour plus de cocooning ou avec le voyage de vidanges du #2 si tu veux l’option de changement de température fait à la maison, c’est ton chum/ta blonde qui va être content.e! 😉


Crédit photo : Roberto Nickson, Unsplash

  1. Vide ta tête/occupe-toi avec un hobby

L’important ici, c’est de penser à autre chose. Alors que ce soit un livre que t’as pas envie de déposer, un jeu vidéo qui te captive ou un casse-tête qui te permet de décrocher, l’important, c’est de sortir de tes pensées habituelles pour un instant.


Crédit photo : Andrée-Anne Dufresne

  1. Fais des exercices de respiration contrôlée

Respirer. Oui. Ça a l’air simple vite de même, mais ce ne l’est pas vraiment! Pratique-toi à prendre de grandes respirations par le nez, en gonflant tour à tour ta poitrine et ton ventre, pour ensuite garder cette respiration et finalement expirer par la bouche en prenant le double du temps de l’inspiration, en dégonflant ton ventre puis ta poitrine. Fais ça pendant quelques minutes. Par exemple, tu peux commencer avec un rythme de 3-3-6 et augmenter si ça va bien.

Tu vas voir, ça finit par donner quelque chose, promis.

  1. Demande de l’aide

Ultimement, c’est probablement le conseil le plus important que je puisse te donner aujourd’hui. Si t’es overwhelmed par la vie, demander de l’aide à tes proches peut vraiment t’apporter le petit lousse nécessaire à ce que tu reprennes ton souffle. Même si c’est juste pour faire ta vaisselle ou pour aller te chercher du McDo parce que t’es incapable de parler à un inconnu right now, demande de l’aide à tes proches. Souvent, on doute de ce que les autres feraient pour nous mais on sait qu’on serait prêt à faire pas mal n’importe quoi pour ceux qui nous sont chers. Alors n’hésite pas.


Crédit photo : Myriam León, Unsplash

Pour finir, si tu te bats constamment contre ton stress, si tu fais de l’anxiété, si tu ne vois pas comment t’en sortir, il y a des ressources qui peuvent t’aider.

  • Premièrement, il existe une ligne d’écoute disponible à travers le Québec : Écoute Entraide. Elle est joignable au (514) 278-2130 pour la région de Montréal et partout ailleurs au 1 855 EN LIGNE (365-4463), de 8hres à minuit, 7 jours par semaine. N’hésite pas, ils sont là pour ça.
  • Deuxièmement, tu peux passer par ton médecin de famille ou bien par une clinique sans rendez-vous pour avoir accès à de l’aide d’un. travailleur.se social.e. Tu peux aussi aller au CLSC de ta région.
  • Troisièmement, tu peux consulter le site internet de l’Ordre des Psychologues du Québec afin de contacter un professionnel près de chez toi et prendre rendez-vous.
  • Finalement, si c’est urgent et que tu ne sais pas quoi faire, par exemple en plein milieu de la nuit, tu peux toujours te rendre aux urgences de l’hôpital le plus près ou contacter le 911. Je ne te cacherai pas que c’est hyper long, épuisant et hyper chiant comme processus, mais si tu es en détresse, sache qu’on t’y accueillera les bras ouverts.

Alors… le stress.

Parlons-en, du stress. C’est important.

Toi, qu’as-tu trouvé comme trucs afin de mieux le gérer et de te changer les idées?

P.-S. – Cette année, c’est le mercredi 29 janvier qu’aura lieu la fameuse journée Bell Cause pour la cause, qui a pour but de sensibiliser les gens à la maladie mentale et d’amasser des fonds pour divers organismes en santé mentale. Visite le site pour savoir comment faire ta part!

Références 1 / 2 / 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre