Menu

Tu prends soin de moi

Je sais que je ne suis pas toujours facile à vivre. Je sais que mes petites crises de panique, mes éclats de peur et mes doutes peuvent être difficiles à naviguer lorsque tu tiens la barre à l’aveugle. Tu viens à peine de mettre le pied sur cette corde surplombant un ravin d’inconnu et déjà tu as ce poids sur les épaules qui te déséquilibre.

Je suis désolée que tu doives t’acquitter de cette dette envahissante laissée par le locataire précédent. Il n’a logé dans mes bras que quelques mois et pourtant, il est parti en prenant les jambes à son cou en emportant une partie du mobilier et quelques objets de valeur dans sa course.  Je me suis dit qu’un chez-soi laissé dans un tel état ne survivrait jamais sur le marché, mais te voici maintenant, émerveillé par mes secrets et mes petits recoins sombres.

Ta respiration endormie, parfois accompagné d’un ronflement léger, souffle un vent de fraîcheur sur mes nuits mouvementées. La caresse de tes lèvres sur la peau dénudée de mon poignet calme mon pouls effréné. Ton sourire est une baume sur les brûlures à vif qui recouvrent ma confiance.

Tu prends soin de moi alors que j’en suis incapable. Tu recouvres mes blessures affectives de tes baisers et tu guéris mon coeur meurtri de tes mots doux. Je le vois dans tes yeux quand tu me regardes le soir, dans la pénombre de ta chambre, alors que les ombres dansent sur nos corps. Je le vois à quel point tu tiens à moi et j’aimerais être capable de recevoir tout cet amour que tu envoies dans ma direction. À chaque vague d’émotion que tu pousses vers moi, tu affaiblis un peu plus ce barrage qui s’est construit autour de moi. Tu prends soin de moi.

Tu me fais du bien, quand tout autour de moi semble aller de travers. J’espère que tu sais à quel point tu me fais du bien. Même si je ne réponds pas toujours à l’aide de mots, j’espère que tu perçois mes sentiments quand je te sers un peu plus fort pendant quelques secondes.

Tu me permets de reconquérir mon propre corps, de redevenir maîtresse de mes courbes et de mes vallées, d’édifier ma confiance. Tu me donnes la force de construire la personne que je peux devenir . Tu sais que je n’ai pas besoin de quelqu’un pour y parvenir, tu ne fais que me montrer la capacité de croissance que je possède déjà. L’émerveillement dans tes yeux fait rejaillir ma résilience et mon pouvoir.

En prenant soin de moi ainsi, tu me donnes la chance de redécouvrir ma valeur. Si les yeux sont la fenêtre de l’âme, les tiens sont également un miroir où j’arrive enfin à percevoir ma beauté.

Tu prends soin de moi. Et je t’en remercie mille fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre