Menu

Sois ton propre Valentin.e

Bientôt, ce sera la Saint-Valentin. Les amoureux se serreront un peu plus fort, ils penseront sur le tard à acheter des chocolats commerciaux qui goûtent la cire, tandis que les célibataires swiperont un peu plus à droite des inconnus qu’ils ne rencontreront probablement jamais. 

La Saint-Valentin, c’est avant tout penser à quel point tu aimes quelqu’un d’autre. Ton petit ami, ta blonde, ta mère, ta soeur ou ton frère. Et même si c’est beau de penser aux autres et d’être reconnaissant(e) d’avoir des êtres chers dans ta vie, j’ai envie de te demander c’est quand la dernière fois que tu t’es remercié.e, toi, d’être dans ta vie? 

Remercié.e d’être là pleinement chaque jour, d’avoir un corps en santé qui te permet de vivre, de bouger, de faire du yoga, de danser avec des ami.es jusqu’à en avoir mal aux orteils, puis de rentrer pieds nus, les talons hauts à la main. 

C’est quand la dernière fois que tu t’es remercié.e de pouvoir goûter une panoplie de saveurs, de sentir la chaleur de l’eau dans ton bain rempli de bulles après une longue journée et de voir un éventail de couleurs dans un champ de lavande l’été? 

Tu peux encore espérer un jour visiter le Grand Canyon ou l’Italie, crier que tu aimes ta vie, révolutionner le monde ou changer le tien…et pourtant, tu te concentres sur cette petite mèche de cheveux qui, en ce lundi matin, refuse de coopérer avec ton fer plat. 

À force d’avoir le nez dans le quotidien, dans les lunchs mangés dans un Tupperware, dans la routine et dans les journées chargées, on s’oublie. 

On pense à féliciter, à respecter et à aimer les autres, mais quand vient le temps de le faire pour soi, le sac à compliments a l’air d’être vide. Parce que, de toute façon, c’est vantard de reconnaître ses bons coups, non?

Qui es-tu, toi qui oses t’acheter des chocolats raffinés, qui oses regarder un bon film sans ta meilleure amie pour maudire tous les gars un peu machos des comédies romantiques américaines? 

Qui es-tu, toi qui portes les vêtements que tu veux pour la simple et bonne raison que tu en as envie, sans pression ou commentaires extérieurs, qui assumes tes défauts et tes qualités, mais surtout, qui sais ce que tu mérites. 

Toi qui connais ta réelle valeur peu importe ce que la vie t’apporte. Toi qui sais que tu ne vaux pas moins parce que tu as le coeur brisé ou parce que tu as fait une erreur.

En cette Saint-Valentin, je t’invite à faire de toi ton.ta propre valentin.e. Parce qu’en acceptant seulement ce que tu mérites, en refusant des invitations, en suivant ton intuition et en te respectant, tu te fais le plus beau des cadeaux. Et celui-là, personne ne pourra jamais te l’offrir, sauf toi.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre