Menu

Ce p’tit « + » qui change une vie

Jamais un petit symbole mathématique n’aura rendu autant de femmes heureuses. Ce p’tit + qui réchauffe l’âme et qui est attendu par plusieurs d’entre nous. Lorsqu’il apparaît, il nous change à tout jamais. Il nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes. C’est alors que commence l’aventure qu’est la maternité. Certaines l’attendent plusieurs mois, voire même des années, alors que pour d’autres, c’est instantané. 

Être mère c’est donner tout ce qu’on a pour s’assurer que ce petit être soit heureux. C’est pleurer et rire de fatigue. C’est s’oublier trop longtemps. C’est aimer tellement fort qu’aucun mot ne peut décrire cet amour. C’est être inquiète sans savoir pourquoi. C’est manger froid (ou ne pas manger du tout). C’est voir son corps changer pour le meilleur et pour le pire. C’est passer ses vendredis soirs seule à écouter des émissions en rafale (entrecoupées par des visites au berceau). C’est se faire téter les mamelons avec vigueur et détermination de la part de ce petit trésor et, en plus, y trouver un certain plaisir. C’est avoir un chignon sale qui n’attend que de se faire laver. C’est ressentir de la fierté chaque fois que quelqu’un regarde notre bébé. C’est oublier toutes sortes de détails qui étaient autrefois importants mais qui, aujourd’hui, ne sont que superflus. C’est suer sa vie en embarquant la poussette dans l’auto. C’est suer sa vie en embarquant le bébé dans l’auto. C’est également suer sa vie en sortant la poussette de l’auto et en installant notre petite merveille qui veut tout faire, sauf s’y asseoir.  C’est avoir hâte d’arriver chez une amie pour que les enfants jouent ensemble et pour avoir la paix… pendant au moins 2 minutes. C’est chanter des chansons en plein milieu de la nuit en espérant que bébé s’endorme. C’est avoir un regard rempli d’amour pur. C’est vouloir le meilleur pour cet enfant. C’est essuyer des craques de fesses en ayant des haut-le-cœur. C’est se faire dire je t’aime, pour vrai. 

Être mère c’est avoir peur. Avoir peur de faire des erreurs qui seraient irréparables, avoir peur qu’une tragédie ne survienne, avoir peur de ne pas assez aimer, avoir peur de ne pas faire ce qu’il faut. Être mère c’est pas facile, mais si inné à la fois. Personnellement, être mère me définit. Être mère me permet de me dépasser, mais également de reconnaître mes faiblesses. Je crois sincèrement être une bonne mère, du moins, c’est mon souhait le plus cher. Je fais rire mes enfants, j’invente des histoires, je me roule par terre, je leur fais des nouilles au beurre pour le souper, suivies d’une crème glacée, je leur achète des cochonneries, je joue dehors, je laisse traîner la vaisselle pour avoir plus de temps avec eux mais, surtout, je les aime profondément.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre