Menu

De Nashville à La Nouvelle-Orléans

Pour moi, les États-Unis riment immédiatement avec roadtrip. Cela est probablement dû au fait que je suis une fan incontestée de la découverte au fil des routes et je trouve que le paysage de nos voisins du sud se prête merveilleusement bien à ce genre d’aventure. Passeport en main, c’est le temps de prendre l’avion et d’aller récupérer la voiture qui nous attend au royaume du country : Nashville.

Nashville, ville phare du banjo

Pourquoi Nahsville comme point de départ? Raison assez simple : on me vante depuis longtemps les mérites de cette ville où la musique fait partie de toutes les heures de la journée, oui oui, toutes les heures. Direction le centre-ville pour une immersion complète dans ce monde musical. Le simple fait de se promener dans les rues est une activité en soi : les vitrines des bars sont ouvertes et on peut entendre résonner les différents bands qui y jouent à l’intérieur. Aussi, sur notre chemin de découverte, le pont qui donne une exceptionnelle vue sur la ville, la promenade sur le bord de l’eau d’où l’on peut voir le stade de football et aussi la fameuse fabrique de GooGoo (emblème sucré de Nashville) que l’on trouve cachée dans l’une des rues. Au menu, nous avons également fait un tour au Country Music Hall of Fame, un incontournable pour constater l’ampleur de l’impact que cet endroit a eu sur les grands de la musique tels que Johny Cash, Patsy Cline, Elvis Presley et de nombreux autres.

nashville
nashville

Jack Daniels et son village « sec »

Qui dit Tennessee dit définitivement whisky. Donc, nous prendrons la route en direction du sud de cet état pour aller voir où tout a commencé pour cet alcool, à Lynchburg. Implantée à cet endroit depuis 1866, cette icône du Tennessee a une histoire fort intéressante à apprendre. Témoins du processus de fabrication du début à la fin, nous avons également eu droit à une dégustation dirigée par la suite. Définitivement un détour qui en a valu la peine.

Fait cocasse : aucun alcool n’est vendu dans les restaurants et les magasins de cette ville, ils sont toujours sous un régime « sec » et les gens doivent aller au village suivant s’ils désirent se désaltérer.

Lynchburg

Elvis et Memphis

Il est improbable d’aller au Tennessee sans aller à Memphis. Que ce soit pour le centre-ville et ses bars de blues/jazz que pour Graceland, cette ville mérite une journée sur votre itinéraire. Le combo idéal selon moi : passer la journée à découvrir l’univers du King pour ensuite laisser nos pieds nous porter à travers les différents bars en quête de musique et de bière. À première vue, le Graceland peut sembler cher (69 $ US pour les adultes), mais croyez-moi, vous en aurez pour votre argent si vous prenez le temps d’apprécier toutes les informations qui seront mises sur votre chemin.

memphis

Le long du Mississippi

Dans ce périple, le Mississippi nous a servi à rejoindre notre deuxième état de choix : la Lousiane. Par contre, rouler le long de ce fleuve et admirer les différentes villes qui croisent notre chemin est un pur bonheur. Des endroits comme Natchez, la plus ancienne colonie du Mississippi, valent un arrêt, et ce, pour aller marcher dans les rues où plus de 3 000 maisons sont répertoriées dans le National Register.

Mississippi

Le sucre de la Louisiane

L’histoire de la canne à sucre en Louisiane est d’une importance capitale. Ainsi, vous devez prendre un moment pour aller visiter une des plantations qui se trouve sur la route vers La Nouvelle-Orléans. Notre choix s’est porté sur la Laura Plantation où nous avons pu en apprendre davantage sur l’héritage créole, mais également sur la relation entre les noirs et les blancs à cette époque. Cette leçon d’histoire fût extrêmement pertinente et nous a permis de mieux comprendre la réalité de ces peuples. Sur la route, pourquoi pas s’arrêter pour déguster des plats typiques de l’endroit; soit de l’alligator ou des écrevisses.

Louisiane

Blues et Jazz en Nouvelle-Orléans

Quand on pense à La Nouvelle-Orléans, on pense automatiquement à Bourbon Street, aux colliers de perles de toutes les couleurs et aux défilés du Mardi Gras. Par contre, je vous conseille d’ouvrir vos horizons au-delà de cette route et de partir en mission pour trouver les plus beaux balcons de La Nouvelle-Orléans, mais aussi les petits spots de musique qui peuplent Frenchmen Street (selon moi LA rue à voir si on veut de la musique live). Laisser également vos pieds vous mener au Café du monde pour les beignets, au Jackson Square pour la Cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans et au Lula Restaurant Distillery pour un excellent brunch. Un autre élément immanquable dans cette ville : prendre le tramway au départ du Garden District — quartier à visiter d’ailleurs — pour se rendre jusqu’au centre-ville. En dernier lieu, prenez le bateau à vapeur Natchez pour partir en quête des eaux de La Nouvelle-Orléans et avoir une vue complète de cet empire musical.

Nouvelle-Orléans Nouvelle-Orléans

Ce roadtrip a duré un peu plus d’une semaine et définitivement ce ne fût pas assez. Si vous aimez la musique, la bouffe et l’histoire, ce type de voyage est à mettre sur votre bucket list dès maintenant.

© photos : Anaïs Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre