Menu

4 petits trucs pour apprendre à aimer son corps

« Mais maman, comment fait-on pour s’aimer? »

En 2015, j’avais fait de cette question une cute quote pour une photo que j’avais publiée sur mes réseaux sociaux, un matin où je me trouvais grosse. J’avais pris du poids. J’étais, à ce moment, en rémission d’une période d’anorexie.

J’ai retrouvé mon poids normal quelques mois plus tard, mais jusqu’à aujourd’hui, j’avais du mal à honorer mon corps, à le chérir et à l’aimer.

Ce qui est vraiment agréable avec la vingtaine, c’est qu’on apprend peu à peu à bien se connaître et de ce fait, il est plus facile de faire face à toutes sortes de situations. On est plus à même de contrôler la façon dont on réagit à certains évènements et de reconnaître nos patterns mentaux. On réussit à mieux définir ce qui est bien pour nous et ce qui nous fait du bien et donc, nous rend plus heureux. Puisqu’on est capable de définir tout ça, on a évidemment plus confiance en nous. Mais, même avec cette impression de contrôle absolu, il arrive que parfois (le plus souvent à cause des réseaux sociaux), quelque chose échappe au tamis de notre conscient.

De nos jours, l’image est bien malheureusement la composante numéro un de l’acceptation sociale. À l’ère du tout et partout, on a parfois du mal à sortir notre tête de la vague de photographies (selfies) dans laquelle on se trouve. Parfois même, on se noie.

C’est pas facile de se trouver beau.belle chaque jour. Même que des fois, c’est difficile de sourire à son image pour une longue période de temps. Ça m’est arrivé. Souvent. Beaucoup trop souvent et trop longtemps.

Parce que j’ai récemment décidé que je ne veux que le meilleur pour moi et que j’ai compris que j’ai une place aussi grande que tout le monde pour m’épanouir, j’ai développé quelques trucs pour chérir mon corps chaque jour. De cette manière, je cultive l’amour, mon amour propre.

#1. Prendre des photos de soi (selfies) souvent

OK. Ça peut avoir l’air vraiment superficiel et niaiseux, mais pour moi, c’est un truc qui fonctionne. Je suis très visuelle et j’aime beaucoup les photos. Quand je me trouve hot, je prends un selfie ou une photo dans le miroir. Aussi, je prends souvent des nudes pour mon simple plaisir. Ce n’est même pas pour les envoyer à quelqu’un. J’aime regarder ces photos de moi lorsque je feel moyen à propos de mon image. Ça me permet de me remonter le moral.

#2. Se crémer le corps

Ça aussi, ça a l’air con, mais je te dis, ça fonctionne! On mise beaucoup sur la peau du visage pour tout ce qui a trait aux crèmes. C’est un peu normal, puisque le visage est la première partie du corps qui est remarquée lors d’un contact avec autrui. Le corps, en revanche, on le montre peut-être à moins de gens. Il nous appartient. Désolée de te l’apprendre, mais il va te suivre toute ta vie! Aussi bien en prendre soin et commencer à le connaître. Où je voulais en venir avec la crème, c’est que le fait de se crémer permet de toucher notre corps de nos mains et ainsi, en ressentir tous les reliefs et les envelopper de douceur. Après s’être crémé, on se sent doux.ce et bien.

#3. Suivre des influenceurs.ses de ta taille

Ce truc est souvent mentionné, mais mon Dieu qu’il fait du bien. J’aime beaucoup la mode et je suis abonnée à plusieurs comptes d’influenceuses mode. J’ADORE tomber sur des personnes qui font à peu près ma taille. Ça m’encourage à m’aimer encore plus et ça m’inspire. Les femmes que je suis me rassurent. Ce sont tout le temps de belles communautés, qui développent avec elles plein de partage et d’amour.

#4. Se masturber

Je suis limite fatigante avec ça, mais ce truc-là marche. J’écoutais récemment les vidéos d’une youtubeuse qui parlait de l’énergie du corps. Elle parlait de sa pratique de masturbation, mentionnant qu’elle ne le faisait que quand elle le sentait en elle. Quand elle sentait son énergie sexuelle monter. Ces besoins sont normaux et c’est très santé de les écouter. Exit les vidéos et les sons : on se fait plaisir comme si on pratiquait une méditation. De cette manière, on est plus doux.ce avec soi.

Ce sont de petits trucs bien simples et parfois un peu anodins, mais qui font vraiment une différence pour moi. J’apprends à vivre avec ma personne et à m’honorer chaque jour pour ce que je suis capable d’entreprendre ou simplement parce que j’existe et que je m’écoute. Ça fait du bien, vraiment. Après quelques années de violence envers moi-même, sous toutes formes, je m’adoucis et m’accepte peu à peu. J’espère vraiment que ces conseils vont t’inspirer et que tu te sentiras un peu plus heureux.se chaque jour.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre