Menu

Être un.e bon.ne ami.e

On est « poqué.es », l’âge adulte vient avec son lot de drames et d’imprévus, on s’imaginait vivre le parfait amour avec nos enfants, mais parfois les bébés tardent à venir ou l’amour s’envole plus vite qu’on l’aurait imaginé. Personne ne l’avait vraiment anticipé, comme si on était né.es dans une catégorie de privilégiés « easy life ».

Plusieurs finiront peut-être aussi par vivre d’éternelles remises en question, des inquiétudes déconcertantes et des faux bons inattendus. Je me souviens encore, à ma fête de 22 ans, rire avec mon amie en disant que la vie ne nous avait jamais envoyé d’épreuves et que, de toute façon, on ne se laisserait pas atteindre! My god, si vous cherchez un exemple de naïveté by the way

Dans les dernières années, mes amies ont connu des deuils insoupçonnés, la maladie fulgurante et même de violentes injustices. Comme amie, qu’est-ce qu’on peut y faire? Saviez-vous que, malheureusement, on peut vraiment faire plus de mal que de bien? Malgré toutes les bonnes intentions du monde! C’est long à assimiler, il faut parfois se barrer les pieds plusieurs fois avant de comprendre pour de bon, mais malheureusement, aucune parole, même bienveillante et sincère, ne pourra lui enlever son lot de souffrance. Décrire ou commenter la réalité la rend parfois encore plus insupportable. À quoi bon tourner le fer dans la plaie!

Parfois, la seule chose qu’un.e ami.e charitable peut faire c’est offrir son drink préféré à l’âme refroidie et espérer que la soirée se passe dans la quiétude. On devrait devenir un lieu de refuge pour nos ami.es. Après tout, l’amitié existe pour cela aussi, non? Des fois, te taire et juste écouter va te paraître impossible, mais crois-moi, l’éléphant dans la pièce il faut parfois l’ignorer. Sache que c’est souvent la chose à faire.

Trop de fois, juste par politesse, on parle ou on questionne sans vraiment vouloir entendre la réponse. Et si finalement ça n’avait rien de vraiment complaisant que de poser plein de questions. Trop de fois, on émet une opinion sans vraiment comprendre. Hé ben ça, guys, ça s’appelle un jugement. Faisons preuve de délicatesse et offrons la plus belle version de nous-même à nos amis abîmés. Devenons l’ami.e fidèle que nous avons toujours voulu être et apprenons à tenir la main en silence. Les pires drames se vivent et ne s’expliquent pas.

Ton ami.e se souviendra de ta présence, de tes yeux remplis d’amour et de ton écoute. Parce que tes 1000 conseils, il ou elle les a déjà entendus, imaginés ou lus.

Soyons là l’un.e pour l’autre, parce que la vie est courte mais si le chemin est amoché par bout… ça devient long.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre