Menu

Des découvertes musicales

Je ne fais plus attention à ce que j’écoute. J’ouvre Spotify, je sélectionne une playlist et je la laisse défiler. J’ai parfois des moments de grâce où je m’arrête un instant pour me dire : « Ah, ça j’aime ça! » Sinon, les pièces se suivent, les unes après les autres, sans que je m’y attarde ne serait-ce qu’un instant. Je ne connais ni le titre, ni l’interprète, ni l’album sur lequel ça a paru. On est loin de l’époque où j’enregistrais mes chansons préf’ à la radio et où je devais être prête et attentive du début à la fin (levez la main ceuzes qui ont déjà maudit un animateur qui parlait par-dessus l’intro de la toune que vous vouliez enregistrer!).

Je ne fais plus de découvertes musicales, non plus. À une certaine époque, je découvrais des artistes, je découvrais des styles. J’avais une collection de CD et n’importe qui aurait pu y trouver son compte.

Ça m’a frappée récemment lors d’une chronique de François Valenti. Il faisait une revue de l’année de ses meilleures découvertes musicales 2019 et j’étais juste complètement émerveillée. « Oooh! Aaah! Mais comment ça je ne connais pas ça?! Mais comment ça je ne découvre plus rien?! »

Dans ses meilleures découvertes, certain-es artistes m’ont vraiment accrochée. Ça m’a donné le goût de partager ça avec toi. J’en ai aussi profité pour demander à mes ami-es Facebook leurs dernières découvertes musicales. On serait fou de s’en passer!

Stay Tuned, par Dominique Fils-Aimé

Te dire à quel point je découvre pu rien : j’ignorais l’existence de Dominique Fils-Aimé, une musicienne de Montréal, de mon âge, qui a participé à La Voix. On lui colle une étiquette de musicienne jazz, mais t’sais… jazz genre Nina Simone, pas jazz genre « saxophone-qui-joue-vite-pis-baguette-de-drum-qu’on-échappe-à-terre-mais-c’est-correct-parce-que-y’a-une-démarche-artistique ».

Chapitre II, par Tambour

Tambour, de son vrai nom Simon P. Castonguay, est un… j’allais dire « pianiste montréalais », mais après quelques recherches, il semblerait que c’est un multi-instrumentiste autodidacte. Ouais… y’en a qui ont du talent. On le compare à Chilly Gonzales et à Yann Tiersen, mais personnellement, sa musique me rappelle celle de Max Richter.

Ballroom Thieves

Quel excellent exemple de mon inattention musicale. Lorsque j’ai « youtubé » Ballroom Thieves, je me suis rendu compte que je les connaissais déjà : j’ai quelques-unes de leurs pièces dans des playlists Spotify, mais j’ignorais qui ils étaient. Maintenant que je les connais, je les aime.

Je dois me rendre à l’évidence : je ne pourrai pas écrire un paragraphe sur chaque artiste qu’on m’a partagé, ce serait interminablement long. Je ne veux rien laisser passer, alors je termine en te garrochant les noms qu’on m’a suggérés : Alexandra Stréliski, Jean-Michel Blais, Chilly Gonzales, Agnes Obel, The Franklin Electric, Salomé Leclerc, The Sweeplings, Jacob Banks, Billie Eilish, Sarahmée, Grace VanderWaal, Jack Broadbent, Halsey, James Bay, Joy Williams, The Cat Empire, Trixie Mattel (du country par une drag queen!), Kimya Dawson, Asgeir, Cud Eastbound, Will driving west, Bon Iver, AnnenMayKantereit, Lewis Capaldi. J’ai tout écouté, j’ai tout trouvé intéressant et j’espère que tu feras de belles découvertes. N’hésite pas à partager les tiennes si tu en as envie! Bonne écoute!

Crédit photo : Namroud Gorguis, Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre