Menu

Je veux faire ce qui me plait

Je veux faire ce qui me plait.

Est-ce que ce petit bout de phrase vous dit quelque chose? Si non, redite-la mais sous forme de chanson avec en tête un paysage de savane africaine… Eh oui c’est dans Le Roi Lion!

J’adore écouter des films d’animation comme celui-ci quand je veux me vider la tête, décompresser et m’amuser. Récemment, j’ai réécouté Le Roi Lion et cette phrase m’est restée dans la tête. Je veux faire ce qui me plait. Et c’est tellement vrai, important.

Dans la vie, on doit faire ce qu’on veut pour être bien chaque jour et être en harmonie avec soi-même. Cette année, je me suis promis de plus m’écouter, d’aller au bout des choses, de faire ce dont j’ai envie, de ne pas faire ce dont je n’ai pas envie. Dans le fond, je m’approprie ma vie à 100%.

Quand j’étais plus jeune, et je suis convaincue qu’on est des milliers comme ça aussi, je ne vivais pas tant pour moi. Oui, j’avais des goûts, des envies, mais le reste était pour les autres. Je voulais être acceptée par mes ami.es de la petite école. Je jouais au caméléon pour être dans les mêmes vibes des plus cool de l’école, et ce, sans même m’en rendre compte. Je voulais apprendre à connaître ces personnes, qui selon beaucoup de gens étaient les plus nices (on à tous nos qualités et nos défauts), au lieu d’apprendre à connaître la personne la plus importante dans ma vie : moi-même.

Quand tu es plus jeune, tu ne penses pas à ces choses-là, tu ne penses pas qu’il est nécessaire de bâtir ton identité et non de copier celle des autres. La majorité des gens, plus jeunes surtout mais même encore à l’âge adulte, veulent « fitter » dans le moule. On rentre dans les rangs et parfois on en sort pour montrer nos couleurs, mais on y revient assez vite.

Une fois que tu as compris tout ça, tu commences ta vraie vie.

Moi, j’ai commencé à le comprendre et à l’assimiler depuis quelques années, et cette année en est une bonne. J’apprends à vivre pour moi et comme je l’entends. J’apprends à plus me connaître, à savoir ce dont j’ai besoin, ce qui me fait vibrer, ce qui me fait peur.

Chaque personne est tellement complexe comme être humain que c’est une job à vie de faire ça, mais c’est le fun. C’est enrichissant de savoir comment on fonctionne et comment on peut développer son plein potentiel.

Si j’ai envie d’aller danser, j’y vais.

Si j’ai envie de boire un chocolat chaud, j’y vais.

Si je n’ai pas envie d’avoir de l’intimité avec quelqu’un, je ne le fais pas.

Si je n’ai pas envie de travailler dans un travail juste pour avoir de l’argent, je ne le fais pas.

On le dit souvent mais on n’a qu’une vie à vivre, alors vis-la comme tu l’entends, comme tu la sens.

Recherche les moments où tu ressens une bonne vibration, où tu sens que tu es à une bonne place, où tu te sens bien et en vie. Ces moments dans ta vie t’indiquent que tu es 100% toi-même, authentique. C’est tellement apaisant et méditatif, il n’y a rien qui puisse te stresser quand tu es toi pour de vrai.

Si tu ne te sens pas bien avec quelque chose, une situation, une personne, alors ne garde pas ça pour toi. Parle-lui-en, à cette personne, change de place s’il le faut. L’important est de faire ce qui te rapproche le plus de toi-même. Puis quand tu seras de nouveau dans une bonne espace, pose-toi la question de pourquoi tu n’étais pas bien dans cette situation.

Le but est d’apprendre à se connaître dans tous les aspects de sa vie. Et n’aie pas peur de décevoir quelqu’un, car c’est toi qui te pénaliseras le plus en ne respectant pas ce que tu es. Il y aura toujours des gens qui ne comprendront pas tes croyances ou agissements, ça veut dire de ne pas leur accorder toute l’importance du monde et de t’entourer de gens qui sont plus comme toi. Ce n’est pas de l’égoïsme, mais bien de l’estime de soi. On ne veut pas vivre la vie de quelqu’un d’autre.

Alors fais ce qui te plait dans la vie.

Mange ce qui te plait.

Danse comme tu le veux.

Travaille où tu veux.

Fais ce qui te tente et ne fais pas ce qui ne te tente pas.

Écoute-toi plus.

Moi, j’ai envie de voir plein de couleurs différentes dans la rue. Toi, tu es laquelle?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre