Menu

Te parler d’amour

Je vais te parler d’amour. Je vais te parler des becs d’adieu sur le coin de la bouche sans qu’on se dise « bye ». De french sans raison. De mots doux sans requête.

Je vais te parler d’amour délaissé, d’amour mis de côté, d’amour tout croche, d’amour pas propre. Je vais te dire qu’on les oublie vite. Qu’on les reprend parfois, pas longtemps, juste pour dire. Qu’on les range une fois pour toute dans le fond d’un de nos tiroirs et notre mémoire s’occupe du reste en effritant les souvenirs.

Je vais te parler d’amour qui n’aura jamais lieu, d’amour que je mets en boucle dans ma tête en m’imaginant dans la robe parfaite, à la date parfaite, avec toi (mais pas vraiment toi, juste celui que je me suis imaginé).

Je vais te parler d’amour juteux, d’amour périlleux, d’amour plus rapide qu’on pensait. D’amour d’un soir ou deux, de rendez-vous passé minuit, d’amour de film au sous-sol quand on avait quinze ans.

Je vais te parler d’amour solide, d’amour de mes parents. D’amour d’anniversaire de mariage qui se tient par la main jusqu’à ce que la mort les sépare.

Je vais te parler de soupirs d’amour plus certain. D’amour essoufflé de revivre toujours la même chose. D’amour rancunier qui pèse en dedans, jusqu’à ce que tu décides que c’est assez.

Je vais te parler de temps. D’amour qui se raffermit sans arrêt. D’amour que tu penses impossible. Que tu regardes dans les films, que tu lis dans les livres. D’amour que tu sous-estimes, en qui tu crois plus trop. D’amour « stand-by » où tu attends le pire, mais qui crash jamais finalement. D’amour plus vrai, trop vrai. D’amour effrayant, parce que tu as trop peur que ça s’arrête. Parce que tu sais plus trop comment sinon.

Je vais te parler d’amour routinier. D’amour sensuel toujours à la même place. D’amour de bonheur facile.

Je vais te parler d’amour facile aussi. D’amour simple. D’amour minimaliste qui ne te crève pas le cœur pour rien.

Je vais te parler de toi. De te festoyer fort. D’amour du quotidien. De fierté, d’échecs, de beauté, de soin. D’amour qui ne te laissera jamais tomber. Le seul amour qui va te suivre toujours.

Je vais te parler d’amour, jusqu’à ce qu’il ait pris le dessus.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre