Menu

Ta vie est-elle à ton image?

Je parle souvent de l’importance de faire ce qu’on aime dans la vie et de réaliser ses rêves. Mais est-ce qu’on sait vraiment ce que ça signifie ou bien on en a juste une idée? T’es-tu vraiment posé la question dans ta vie ou tu as juste survolé l’idée?

Est-ce qu’en ce moment, ta vie te correspond le plus près possible de 100% ou elle te convient simplement. Est-ce que tu sens que tu t’accomplis ou tu sens qu’il manque quelque chose?

La vie que tu as actuellement, est-elle à ton image ou plus à celle de quelqu’un d’autre (pour toutes sortes de raisons possibles, par exemple le désir de plaire à un parent, un diplôme manquant ou bien juste parce que selon toi tu ne peux pas atteindre tel objectif)?

Parfois, on ne se rend pas tout de suite compte que la vie que nous avons n’est pas réellement la nôtre. On est bien dans notre routine, dans notre travail ou avec notre entourage, mais, « être bien », est-ce synonyme de « vivre la vie de nos rêves »? On se dit qu’on a fait tout ce qu’il fallait pour avoir une bonne job, un bon salaire et ainsi de suite, mais il manque quelque chose… Il manque le « wow » dans ta vie.

Et je pense que tu n’as pas réellement vécu si tu n’as pas touché même juste un peu à ton « wow » à toi.

Parce que quand tu y touches, tu ne veux plus revenir en arrière. Ton « wow », c’est celui qui te fait vibrer, celui pour lequel tu ne t’endors pas le soir parce que tu y penses trop. Celui qui te donne des frissons et les yeux luisants. Celui pour lequel tu es toi-même et dont il n’existe que ça quand tu y penses ou le fais. Commence à y réfléchir si ce n’est pas déjà fait.

Ton « wow » est propre à toi, et tout le monde à ça en soi. Faut juste apprendre à se connaître et s’écouter. Je peux te donner des trucs, si tu veux. Je n’ai pas la science infuse, mais je travaille sur moi-même et je suis à la recherche de mon « wow » depuis des années – car oui, ça peut être long à presque en perdre la motivation, mais il ne faut pas lâcher puisque le jeu en vaut 1000x la chandelle.

Faut commencer par se poser des questions. Si tu as un crayon et du papier à côté de toi, c’est le moment.

Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu ne travailles pas?

Quels sont tes hobbies?

Qu’est-ce que tu ferais si tu étais millionnaire?

Qu’est-ce que tu ferais gratuitement?

Qu’est-ce qui te fait sourire, avoir des frissons, des émotions positives?

Quelles sont tes forces? Et tes talents?

Qu’est-ce que tu n’aimes pas faire?

S’il y n’avait aucune contrainte, comment imaginerais-tu ta vie?

Si tu avais à être quelqu’un d’autre le temps d’une journée, qui serais-tu?

Qu’est-ce que tu fais qui te donne l’impression que les heures sont des secondes?

Réponds à ces questions en étant le plus honnête possible envers toi-même et en ne pensant qu’à toi. N’essaie pas de penser à ce qui serait mieux ou acceptable pour la société ou ton entourage. C’est ta vie, c’est ton histoire et, plus souvent qu’autrement, quand tu vis ta vie comme tu l’entends et le sens, ça inspire d’autres personnes à faire la même chose.

Je ne sais pas si ça t’a déjà fait ça, mais j’ai longtemps cherché ce que je voulais faire dans ma vie et j’en parlais aux gens. Plus ils étaient inspirés à faire ce qu’ils aiment, plus je voulais faire le même métier, mais ce n’était pas nécessairement ledit métier qui m’allumait mais bien l’énergie de la personne. Sans s’en rendre compte, elle me transmettait sa passion, cette force positive quasi incontrôlable en elle. Son engouement m’influençait à faire pareil. C’est bien, sauf qu’à ces moments-là j’empruntais peut-être la voix de quelqu’un d’autre et pas nécessairement la mienne. C’est en essayant des choses, aussi, qu’on apprend à mieux se connaître.

Ce qui peut t’aider dans ta recherche, c’est de lire des livres sur le développement personnel ou d’écouter des vidéos sur YouTube. Garde en tête que peu importe ce que tu lis, ce que tu écoutes ou ceux à qui tu parles, la seule vérité bonne pour toi est la tienne. Faut en prendre et en laisser dans tout ce qui t’entoure. Tu peux être influencé.e par l’idée de quelqu’un et c’est normal, mais assure toi que c’est toi qui décides de l’adopter si tu le fais.

Et pendant que tu recherches ton « wow », oublie tes croyances et tes limitations. La plupart du temps, elles ne sont pas fondées et elles sont créées par ce qui t’entoure. Efface ces pensées qui te bloquent dans ton processus. Arrête de penser que tu n’as pas le corps pour faire ça, que tu n’es pas assez intelligent.e, que tu ne peux pas retourner à l’école parce que tu es trop vieux/vieille, que tu n’as pas assez d’expérience, pas assez une belle voix, que personne n’aime ton style. On se crée tellement de limitations car notre peur parle, mais une fois surmontée, tu n’as même pas idée comment c’est beau.

Je te souhaite de trouver ton « wow » à toi, de sauter dans le bateau et de commencer à te découvrir. Pis tu n’es pas obligé.e de partir en croisière sur le gros paquebot. Tu peux commencer avec une chaloupe et tu switcheras sur le voilier. Donne-toi les outils, le temps, la résilience et la volonté et, ton « wow », tu ne vas pas juste le trouver mais tu vas l’adopter complètement.

Bon voyage…

Toi, c’est quoi ton « wow »?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre