Menu

Recourir aux services d’un.e psychologue

On parle souvent de la santé mentale lors des journées spéciales durant lesquelles les grandes entreprises veulent qu’on garoche leurs noms à grands coups de hashtags. Mais ta santé mentale, t’en prends soin comment? Je veux dire, obviously, quand la lumière orange sur ton char allume, tu vas au garage ou ton père te dit d’y aller quand tu l’appelles. Alors quand ta p’tite voix intérieure te chuchotte que ça va pas, est-ce que tu l’écoutes? Est-ce que ça t’arrive, des fois, de te dire que ta santé mentale aurait elle aussi besoin d’un petit check up chez le psychologue?

*Introduction musicale du canal nature*

Le psychologue d’Amérique évolue dans un environnement calme et sécurisant. De nature discrète, il arbore souvent des couleurs neutres et a une écoute remarquable. Figure omniprésente dans les séries, les blagues et les films, on ne comprend pas trop ce que ces professionnels font. En fait, ils ne le savent eux-mêmes peut-être pas, parfois. Pourtant, derrière toutes ces blagues, on parle ici de gens qui ont des approches réellement réfléchies et qui sont là pour travailler des problématiques qui s’avèrent souvent bien plus complexes qu’elles n’y paraissent. Le psy qui se retrouve devant toi avec le droit d’exercer, il a passé au travers 1000 filtres. Pour commencer, il a fait 2 ans au CÉGEP dans un programme pré-universitaire intéressant à ses heures, il est entré au bacc pour un bon 3 à 4 ans puis il a travaillé d’arrache-pied pour être accepté au doctorat et y passer 4 à 5 ans de sa vie. Il a fait un an de consultations non payées pendant son internat. Ils entrent par centaines et finissent par dizaines. Les gens qui finissent psy, c’est parce qu’ils y ont mis un paquet d’efforts, ce sont des gens dévoués qui sont là par passion.

Qu’on ne s’y trompe pas, un psy, ça se magasine comme on magasine un char ou une coiffeuse. Comme dans la vie de tous les jours, ça ne clique pas avec tous et il y a parfois des approches qu’on aime moins. C’est sûr que c’est dispendieux, on ne se le cachera pas, mais c’est un investissement avant tout qu’on fait sur soi.

Ton psy, il est là pour t’écouter, sans jugement et peu importe ce qui va sortir de la rencontre. Parce que, you know, on ne sait jamais ce qui va sortir. Des fois y’a des problèmes qu’on ne soupçonne même pas d’exister. Parce que oui, on a des amis qui sont là et de qui on dit haut et fort qu’on peut tout leur dire. Ton psy, lui, il est là pour écouter les trucs les plus fucked up qui passent dans ta tête. Parce que des fois, ça te prend plus qu’un ami pour entendre ce que tu as à dire.

On va clarifier quelque chose : ton psy, il est pas né avec une cicatrice sur le front et il a pas étudié à Poudlard; la magie c’est toi qui vas devoir la créer. Ton psy, c’est un peu comme ta grand-mère au-dessus de ton épaule qui t’aide à comprendre comment assembler tous les maudits morceaux du casse-tête que tu as mis sur la table, même ceux à l’envers.

Parce que prendre soin de soi, ça n’a pas de prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre