Menu

L’importance de travailler en équipe en tant que parents

S’il y a bien un moment dans la vie où il est primordial de travailler en collaboration, c’est lorsque l’on devient parents. Il n’est plus possible de faire à sa tête sans consulter l’autre. L’enfant est fruit du couple, il faut prendre les décisions de front commun afin de l’éduquer au rythme des valeurs des deux parents.

Ça peut parfois être difficile, et les opinions divergentes peuvent arriver assez rapidement dans la vie de jeunes parents. Tout ce qui a trait à l’éducation est un sujet sensible chez plusieurs personnes, et les discussions s’enchaînent au fur et à mesure que l’enfant grandit. Avec la fatigue et les nuits courtes, il est facile de s’obstiner sur n’importe quoi et de monter le ton pour des choses futiles, mais qui paraissent une question de vie ou de mort le moment venu. Par exemple, dans les premiers mois de vie, le ton est devenu plus sérieux entre nous pour des choses aussi futiles que le manteau de printemps que nous allions acheter ou le prochain jouet à lui offrir.

On s’est rendu compte assez rapidement, mon chum et moi, qu’il fallait se serrer les coudes afin de passer à travers toutes les épreuves des premières années de vie d’un enfant. On se fait des highfives quand le p’tit s’endort en moins de 20 minutes, on s’échange la préparation du souper selon à qui ça tente de le faire, on partage les tâches les moins le fun en les faisant ensemble pour que ça passe plus vite.

Combien de fois mon chum est venu me flatter les cheveux pendant que je pleurais doucement sur le divan après une soirée infernale lors des coliques. Combien de fois je le vois sourire en coin pendant que je joue avec le p’tit. Combien de fois je prends des photos d’eux qui lisent une histoire ensemble parce que je les trouve trop cutes.

Ça nous empêche pas d’avoir nos différends : nous ne sommes pas toujours d’accord sur nos façons d’agir. Élever un enfant, c’est prendre 1001 décisions par jour, petites ou grosses : comment on réagit pendant une crise, comment on le réconforte après un bobo, mais aussi ce qu’il mangera comme collation. Mes choix ne seraient pas nécessairement les siens et vice-versa. Comme dans toute relation de couple, l’important est la communication et le respect : passer par-dessus son orgueil d’adulte afin de s’expliquer après une accroche ne peut qu’apporter du positif pour notre enfant.

Élever un enfant n’est pas toujours facile. Le faire en s’appuyant mutuellement en tant que parents rend le tout un peu plus doux.

Et rien de mieux qu’un highfive à la fin de la soirée quand le p’tit s’endort en 20 minutes.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre