Menu

Tout mon respect, M. Legault

Cher Premier Ministre,

Ce serait vous mentir que de vous dire que je vous ai toujours acclamé, mais aujourd’hui, je crois que je vous dois des excuses et surtout, des remerciements. Ce n’est pas tous les jours qu’on doit gérer une pandémie. Je me demande si on apprend vraiment comment faire ou si c’est le genre de truc qu’on fait par instinct quand le besoin se présente. Heureusement pour nous, il ne se présente pas souvent.

En cette crise de la COVID-19, merci à vous et à toute votre équipe, qui devez prendre chaque jour des décisions qui ne feront clairement jamais l’unanimité. Merci de faire de la grande et efficace prévention pour le bien commun, même quand certain.es continuent de publier anonymement sur des pages Spotted qu’on est « trop intenses pour une petite grippe ».

Ce n’est pas tous les dirigeants qui ont eu votre rapidité d’exécution et votre sang-froid. C’est peut-être grâce à vous et votre équipe qu’on évitera de devenir la prochaine Italie.

Ça ne doit pas être facile, mais vous le faites avec brio. Vous vous faites rassurants quand plus rien ne l’est. Même mon studio de yoga n’est plus là pour me calmer le gros nerf, alors une chance que vos conférences de presse le sont.

C’est un gros clash à gérer. D’un côté, il y a la population à faible risque qui veut son cinéma et son beigne du Tim Hortons, et d’un autre, les parents d’enfants immunosupprimés, les personnes âgées et celles asthmatiques, qui veulent vivre plus qu’ils ne veulent un café vanille-française. Tout le monde n’est pas encore mobilisé, mais vous faites un excellent travail de protection pour l’ensemble de la population.

Ça coûte cher, une pandémie. C’est stressant, une pandémie. Mais une chance qu’on vous a. Legault, les médecins, les journalistes, les infirmiers et infirmières et tous ceux et celles qui travaillent à l’arrière scène durant cette crise. Vous faites en sorte que des gens comme moi se sentent en sécurité, dans mon cocon de Netflix et de thé à la bergamote, pendant que vous êtes au front.

J’ai beaucoup de respect pour vous tous.

Continuez de faire ce que vous faites.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre