Menu

Le « dating » version COVID-19

Que tu sois une personne « dateuse » novice ou expérimentée, on va se le dire, la COVID-19, ça change un peu (ou BEAUCOUP) tes plans.  Alors que les mots « quarantaine », « isolement », « confinement », « sécurité » sont sur toutes les lèvres, tu te dis que c’est probablement pas (en fait, ZÉRO, soyons honnêtes) un moment propice aux rapprochements. Et tu as raison! En fait, à ce jour, même si la COVID-19 n’est pas définie comme une infection sexuellement transmissible, on sait tous que ça se propage par échange de gouttelettes de salive. J’ai pas besoin de te faire un dessin pour t’expliquer pourquoi il faut (SVP, pour notre santé collective) mettre une croix temporaire sur ta dating life.

Vraiment?

Et si on en redéfinissait plutôt les règles? Et si on décidait que de développer une relation avec quelqu’un ça pouvait être tellement plus qu’une connexion physique? Vous allez me dire que j’ai peut-être trop regardé Love is blind (et si vous ne comprenez pas la référence, allez binge watcher cette téléréalité sur Neflix MAINTENANT), mais cette pause obligée m’amène à avoir quelques réflexions sur l’essence même du dating.

Dans une société où le physique est très important, où on swipe à gauche ou à droite plus vite qu’on cligne des yeux, on aurait peut-être intérêt à profiter de cette contrainte de non-proximité pour approfondir un peu plus nos relations. Avoir des vraies discussions, s’attarder à ce qui compte vraiment. Oui, clairement, l’aspect physique et les « phéromones » sont importants (on se comptera pas de mensonges ici), mais dans l’immédiat, la situation nous oblige à mettre ça temporairement de côté.

Alors, on fait quoi? On cesse de parler aux gens qui nous intéressent parce que c’est impossible de se rencontrer en personne? NON, please! On est tellement plus que ça! On vit dans une société où tout va si vite que c’est peut-être positif que toute cette pandémie nous oblige à prendre notre temps. Développer une complicité basée sur qui on est vraiment, s’ouvrir à 100% à quelqu’un, en toute transparence, en toute profondeur. Apprendre à connaître une personne, à découvrir les différentes facettes de sa personnalité, à sentir une proximité émotive sans même l’avoir rencontré. Ça a quand même quelque chose d’excitant, non? Bâtir une réelle connexion avec quelqu’un qui s’intéresse à nous pour qui on est VRAIMENT (même si, ALLO, ça devrait TOUJOURS être le cas).

Et puis, évidemment, un moment donné, quand toute cette tempête sera passée, vous pourrez vous rencontrer, ENFIN! En vrai de vrai. Et ce sera fort probablement une rencontre naturelle et parfaite, parce que vous aurez tellement eu hâte de vous voir, de vous toucher, de vous regarder dans les yeux, de vous sentir. Parce que vous aurez pris le temps de connecter à un autre niveau.

Donc oui, même si mettre un frein à ta dating life semble un brin plate à première vue, je crois que c’est peut-être pas une si mauvaise chose après tout. Que la société a peut-être besoin de ça, des relations basées sur des vraies connexions. Et c’est TEMPORAIRE! La COVID-19 va clairement laisser ses traces sur notre société. Et si, ensemble, on décidait d’en tirer profit pour améliorer la qualité de nos relations amoureuses? Revenir à l’essence de ce qui devrait compter le plus?

Par Marie-Ève Labbé

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre